C’était il y a 40 ans aujourd’hui, un combat de légende

George Foreman VS Muhammad Ali
George Foreman VS Muhammad Ali © MaxPPP /

Mohammed Ali, George Foreman. Il est 4 heures du matin à Kinshasa quand les deux boxeurs montent sur le ring… 80.000 personnes dans le stade pour l’un des come-back les plus retentissants de l’histoire du sport… Quelques années plus tôt, Cassius Clay, devenu Mohammed Ali depuis sa conversion à l’Islam a perdu son titre mondial. Déchu, en fait, pour avoir refusé de s’engager au Vietnam. Ali, icone de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis a 32 ans, Foreman est le grand favori. Pendant 8 rounds, il coince son adversaire dans les cordes. C’était voulu, Ali, l’homme qui flotte comme le papillon et pique comme l’abeille s’était entrainé à recevoir des coups mais résister jusqu’à trouver l’ouverture. Frappe décisive au 8ème round. Foreman KO, Ali champion du monde à nouveau. Je suis si rapide, avait-il dit avant le combat, que la nuit dernière, quand j’ai éteint la lumière dans ma chambre, j’étais au lit avant qu’il fasse noir. La semaine dernière, j’ai tué un rocher, blessé une pierre, envoyé une brique à l’hôpital. Je suis si méchant que je rends la médecine malade.

La maladie s’est vengé, Ali est aujourd’hui quasiment réduit au KO par Parkinson. Le souvenir de son exploit lui ne tremble pas dans les mémoires.

L'équipe

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.