Il commençait à pleuvoir lorsque Julien Cernobori a aperçu une dame qui s’abritait de la pluie sous un arbre. Elle faisait des mots croisés debout. Il lui a mis « Memoria » d’Indochine entre les oreilles

Memoria
Memoria © Arista
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.