Julien Cernobori a pénétré dans l'église orthodoxe du père Iulian. Il lui a mis "Hell is other people" de Tristesse Contemporaine entre les oreilles

Tristesse Contemporaine
Tristesse Contemporaine © PSCHENT
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.