« God save the Queen! »

Voilà la locution qui représente à peu près tout ce que je déteste le plus : d'une part Dieu, d'autre part la monarchie, deux inventions de l’homme pour dominer les foules, le tout dans cette horrible langue qu’est l’anglais... Langue beaucoup plus adaptée à commenter les championnats du monde de « snooker » qu'à une quelconque poésie!

Je sais, moi aussi je suis originaire d'un royaume! Mais je ne comprends pas qu’on puisse se réjouir autant…

Il y a même une liste de naissance ! Bien que tous les Anglais aient déjà versé quelque chose pour aider le couple. En anglais, ça s’appelle déclaration fiscale .

Malgré ça, 80 % des Britanniques soutiennent la famille royale! C’est aberrant ! On ne peut pas soutenir la royauté et réfuter l'assistanat!

Alors on me dira, oui mais le glamour ! Excusez-moi, mais William, c’est plus très glamour… Il y a 10 ans, c'était le beau gosse, le prince à marier et là, à seulement 32 ans, il a l'air d'un papy, cachant mal une calvitie qui fait plus penser à Jean-Pierre Elkabach qu’à Bruce Willis.

Evidemment, il y a Kate. Elle est parfaite, elle a commencé l’accouchement à 8h36 et à 18h12, elle était rayonnante sur le perron de l’hôpital à présenter l’enfant… Même pas 12h pour passer 3,7 kilos par son royal bas-ventre. Kate elle accouche aussi vite que sa belle-mère ne prenait le tunnel de l'Alma!

Et les journaux anglais sont devenus dingues avec le baby. Le Mirror avait même été jusqu’à calculer quand le bébé avait été conçu, et figurez-vous qu’il aurait été conçu en Belgique, la nuit du 3 au 4 août.

Je n’étais pas en Belgique à ce moment-là – je précise parce que si William est comme son père, il aurait pu faire le premier lui-même et sous-traiter la conception du deuxième !

C’était lors de leur visite les commémorations de la guerre de 14 et donc, en hommage, William a lui aussi bondi dans les tranchées !

Et tout le monde dit que l’enfant est magnifique : Le Prince Harry lui-même a twitté qu'elle était "She’s absolutely beautiful" . Mais lui, pour le moment il est en Australie, donc il l'a pas vue en vraie… Même si personne n’imagine qu’il puisse tweeter que l’enfant est moche "She’s absolutely Camilla Parker-Bowles" .

Dernier suspens : le prénom de la princesse, moi j’aimerais Christine, pour faire la blague quand elle rencontrera sa grand-mère : tiens « Christine and the Queen »… Mais non, les bookmakers penchent pour Alice, Charlotte, Olivia, et parmi les paris, il y a une cote de 500 contre 1 pour que la princesse s'appelle "Ringo".

Son frère s’appelant Georges, si on l'appelle vraiment comme ça, j'imagine que pour le suivant, les cotes de Paul et John seront plus basses !

Bon, tous les anglais ne sont pas des royalistes guimauves comme Alex : si la majeure partie des Anglais se réjouit, c’est pour l’apport économique du Royal baby.

En tourisme, notamment : la famille royale est à Londres ce que la Tour Eiffel est à Paris – c’est vieux, ça aurait dû être démonté depuis bien longtemps, mais ça attire toujours beaucoup, beaucoup de touristes.

Bref, si les Anglais sont content et perdent la tête pour la royauté c’est leur problème, en France, ça fait bien longtemps que c’est la royauté qui a perdu la tête et God didn’t save the Queen Marie-Antoinette !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.