Hier, l'écrivain n'a pas reçu de prix littéraire. Il est l'invité d'Alex Vizorek ce matin.

Bonjour Nicolas, Bonjours à tous,

Et excusez moi de gâcher la fête, mais ce matin c’était l’occasion de recevoir un invité exceptionnel sur le plateau, il a été le premier surpris hier à l’annonce des deux prix car il n’a pas entendu son nom, c’est un auteur fâché que je reçois : Harold de Saint-Désir. 

Bonjour à vous

Bonjour Monsieur Cohen, 

Non, c’est Monsieur Demorand ! 

C’est tous les mêmes, quand on voit ce qu’est devenue la matinale avec la Christine Angot du Liban !

Léa Salamé

Et,  Monsieur Trappenard qui ne m’a jamais invité !

Bonjour aux deux scribouillards, quant à vous Monsieur Pivot, vous comprendrez aisément que je ne vous pisse à la…

Non, écoutez, Monsieur Pivot n’est pas le seul responsable !

Vous pensez bien que j’avais du respect moi pour Monsieur Pivot dont je lis tout…

Vous lisez tous les ouvrages de Monsieur Pivot ?

Non, je lis tous les tweet et je peux vous dire que c’est un boulot temps plein.

Mais revenons donc aux prix…

C’est un scandale ! 

Ecoutez tout le monde s’accorde à dire que les vainqueurs sont légitimes

Tout le monde ? Qui tout le monde, le milieu germanopratin qui s’étouffe avec des petits fours en écoutant France Culture, j’étais ce week-end l’invité d’honneur du fameux salon du Livre Inachevé de Jouy-en-Saccade et je peux vous dire que c’est une autre limonade !

En quoi vous sentez vous légitime pour obtenir le Goncourt ou le Renaudot ?

Mais moi aussi j’ai écrit des livres ! Mon ptit Bonhomme…

Mais ça ne suffit pas.

Mais ça fait 32 ans que je publie avec une fidélité absolue à mon éditeur, Les Editions « J’ai pas lu » !

Mais ça ne suffit pas

Mon éditeur qui a mis plus d’argent dans des restaurants étoilés avec les jurés du Goncourt et du Renaudot que dans la promotion de mon livre…

Oui, mais ça ne suffit pas…

Je sais, et c’est pour ça que cette année pour être certain d’être primé, j’ai écrit un livre sur le troisième Reich…

Bonne idée…

Il n’aurait échappé à personne que Le Goncourt et le Renaudot, c’est plus un prix littéraire… C’est un point Godwin !

Calmez-vous…

C’est bien simple : le seul livre sur le 3ème Reich qui n’ait pas encore été primé, c’est Mein Kampf !“

Mais calmez-vous !!! Qu’est-ce qu’il raconte votre livre…

Et bien, j’avais tous les ingrédients… Ça parle de la France de 1940, de la jeunesse de Félicien Marceau, de l’occupation allemande.

Oui mais pourquoi ce titre « Y en avait aussi des biens » !

Alors ça je m’attendais à cette question, je connais votre perfidie de polonais, Elisabeth Levi m’avait bien dit que vous étiez fermés d’esprit ici, on doit toujours être du bon côté… la "bien-pensance"

C’est pas ça mais…

Ecoutez, j’étais il y a deux semaines au Salon du livre Négationniste de Vichy-les-bains, le livre a eu un magnifique accueil ! 

Mais de là, à avoir le Goncourt…

Et le Renaudot, ils l’ont bien donné à Yann Moix ! C’est pas contre vous M’sieur Guez…mais préparer vous, dans 2 ans à critiquer la syntaxe du nouvel album de Nolwenn Leroy !

C’est vrai, « Qui imagine Aragon jugez Fabian Ontoniente ! »…Cela étant avec le Goncourt y a des débouchés plus intéressant…

Mais bien sur Leila Slimani, le pire c’est pas qu’on lui propose, c’est qu’elle accepte, faite attention Monsieur Vuillard, je vous mets mon billet que dans quelques jours on vous propose d’être sous-secretaire d’Etat au ancien combattant ! 

Ecoutez Harold, il reste encore des Prix…

Vous allez voir qu'avec mon bol, je vais me retrouver avec le prix Fémina

Oui, c’est un très beau prix ?

Oui, le prix Fémina est à l'écrivain ce que le NRJ Music Awards est au chanteur lyrique. 

Ecoutez, je ne peux pas vous laissez dire ça !

De toute façon je m’en fiche puisque je fais l’objet d’une rétrospective complète au salon du livre prétentieux de Pete-plus-haut, à côté de Moncuq ou je suis l’un des favori au prix Bernard-Henri Levy !

Très bien ! 

Messieurs, je ne vous salue pas !

Voilà Nicolas c’était important d’avoir un autre son de cloche !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.