Chronique coup de gueule ! Le problème des anti-masques, c'est qu'ils ne comprennent pas le virus : c'est un virus qui a de nombreuses spécificités. Par exemple, le virus est un passionné de théâtre... il aime tous les genres de spectacles (sauf au Puy-du-Fou). En revanche, il ne prend ni le métro, ni le train !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.