Vous me connaissez : il est rare que je vienne ici un lundi matin avec un sujet léger!

J'essaie en général par mes billets, modestement, de changer le monde et force est de constater que ma prose a une influence plutôt réduite sur la condition des gens de la planète...

Je suis une sorte de Don Quichotte de la chronique qui se heurte aux moulins à vents de l’actualité.

Donc ce lundi, je vais m’attaquer à un sujet dit moins « hard news », mais qui malgré tout a une influence directe sur notre quotidien : une étude sérieuse menée par une université américaine a prouvé que lécher les barres serait sans risque pour la santé. Olala, attention, cette étude n’a rien à voir avec le procès du Carlton de Lille !

Non, en fait il s’agit de la barre du métro. Et la conclusion est que lécher les barres qui servent aux voyageurs à s'accrocher ne présenterait que peu de risques pour la santé .

J’ai poussé le vice à aller voir d’autres recherches de ce même centre.

Il y a notamment un article traitant de la "Résolution spatiale de la diversité humaine et bactérienne via la métagénomique à l'échelle urbaine" (donc, on peut rassurer nos auditeurs, quand on bosse sur des sujets aussi spécifiques, on ne devient pas fou, on pense juste à lécher les barres de métro).

Bactéries intestinales
Bactéries intestinales © / http://fr.wikipedia.org/wiki/Escherichia_coli

Revenons à l’article sur le métro. Malheureusement, il ne dit pas comment l’étude a été menée, il faut imaginer le chercheur allant faire les prélèvements, vérifiez que la ligne 6 est moins nocive que la 13, que l’ADN le plus retrouvé dans le métro parisien est celui de Laurent Deutsch et que pour les personnes souffrant de laryngite, il ne sert à rien de lécher la station Bastille pour la gorge.

Non, il m’est surtout d’avis que si vous commencer à lécher la barre dans le métro, le plus gros risque encouru n'est pas la contamination, mais bien de passer pour un gros idiot ! L’étude dit surtout que notre système immunitaire est tout à fait adapté. Bon, maintenant que je vous ai dit ça, que je ne vous retrouve pas à lécher des barres de métron un plaisir que vous vous refusiez jusqu’ici, uniquement par prévention sanitaire !

Et les chercheurs poursuivent en disant qu’il faudrait même confronter les plus jeunes aux bactéries, pour qu’ils renforcent leur défense. Je cite l’article : la meilleure chose à faire avec les nouveau-nés serait de "les rouler sur le sol du métro comme des sushis " pour les immuniser. Voilà, en matière d’éducation Françoise Dolto, c’est dépassé, maintenant c’est "roulez votre marmot entre Châtelet et les Halles, c’est pas cher et en plus c’est ludique !

Alors, évidemment on attend tous avec impatience la prochaine étude :

Partager sa brosse à dent est bon pour la santé.

Manger ses crottes de nez réduit le cholestérol. Manger sur une lunette de WC est une solution complémentaire qui permet un gain de temps. Manger sur une lunette de WC est une solution complémentaire qui permet un gain de temps, mais qui ne permet pas d'inviter du monde à manger chez soi.Enfin, lécher le coton-tige avant de le mettre dans l'oreille présente moins de risque que de le lécher après.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.