Je voudrais revenir sur un classement proposé par leJDD qui sort le dimanche.

LeJDD donc, à classer les leaders mondiaux dans l’ordre de leur influence sur Twitter et, sans surprise, c’est Barak Obama qui est en tête avec près de 56 millions d'abonnés. Quand on pense qu’il y a encore 50 ans, aux Etats-Unis, les Noirs étaient interdits de tweeter! Essentiellement parce que tweeter n’existait pas encore, mais quand même.

Logo Twitter
Logo Twitter © DR

Obama est suivi du premier ministre indien Modi et du président turc Erdogan. François Hollande est 18e, juste avant Paul Kagame le Rwandais.

Le Pape est 4e du classement, mais il a une particularité : il a neuf comptes différents –et, contrairement à Cahuzac, ils sont tous déclarés !

Quelques aberrations de cette liste : Benjamin Netanyahou est moins influant que Kenyatta le Kenyan, Poutine est moins influent que Maduro le Venezuélien...

Le compte de Vladimir Poutine qui n'est pas certifié par la "pastille bleue" de Twitter , car il n'en a pas fait la demande. En somme, il ne tient pas à ce que l'on sache que c'est vraiment lui derrière, ce qui est un peu sa politique générale à tous les niveaux.

Grande absente du classement : Angela Merkel ! Elle n'est pas sur les réseaux sociaux pour la plus grande joie des Grecs:Twitter reste le seul espace où ils ne sont pas obligés de suivre ce que dit Angela Merkel.

De manière générale, assez peu de femmes dans ce classement. On pourrait croire que c’est parce que peu de femmes dirigent des pays… Moi je pense plutôt que si on voit moins de femmes sur Twitter , c’est parce qu’il n’est jamais simple pour une femme de tout dire en moins de 140 caractères.

On continue : Raoul Castro est 39e avec quelques 150 000 followers, soit deux fois moins que Jean-Luc Mélenchon, qui pourrait donc être deux fois dirigeant de Cuba !

Bon, c'est toujours difficile de savoir exactement combien de gens vous suivent sur Twitter : il y a les faux compte et le gens décédés. Prenez Jean Tibéri : la moitié de ses followers sont des gens décédés qui, en plus, ont promis de voter pour lui.

Notez que j’ai fait le calcul : si Nabilla était Chef d’Etat, elle serait 15e de cette liste, devant Cameron et Tsipras !

Et le comble, c’est que moi-même j’ai plus de followers que le dirigeant letton, classé 68e…

Le dernier de la liste, c’est Idris Deby : il a 152 followers. Le plus drôle, c’est qu’il existe un compte parodique d’Iris Derby qui compte beaucoup plus de followers que l’officiel !

François Hollande avait lui aussi un compte parodique très suivi, c’était celui de Valérie Trierweiler.

Au final, est-on vraiment influent au nombre de ses followers ? Moi, je suis ma copine sur Twitter juste pour voir si elle ne balance rien sur moi, mais rassurez-vous, elle n'a aucune influence sur moi.

Car en conclusion, je me demande si l'influence d'un leader ne se mesure pas seulement au nombre des followers qu'il a, mais surtout au nombre des followers qu'il n'a pas parce qu'il a interdit Twitter sur son territoire, ce qui est vraiment le signe d’un dirigeant influent.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.