Je suis très inquiète pour les Français, en effet mercredi ils vont être plus d’un million à lire Charlie Hebdo je vous dis pas la claque qu’ils vont se prendre !

Parce que dire « Je suis Charlie », c’est une chose, mais le lire, c’en est une autre ! Et à l’instar de Chalgoumy notre génie national qui a envoyé ses condoléances je cite « à la famille de Charles », lol, il est possible qu’un bon nombre de Français pensent que Charlie, c’est le petit bonhomme du dessin « Où est Charlie ? ».

Et c’est dans cette logique qu’hier, j’ai joué au plus grand « Où est Charlie ? » de l’Histoire grâce aux images de la manif. Alors, « où est Charlie ? » .

Lors de la manifestation hier soir à Paris.
Lors de la manifestation hier soir à Paris. © Wostock Press/MaxPPP

Je l’ai d’abord cherché à l’avant du cortège dans la photo officielle des chefs d’état : y’avait Merkel, Valls, Hollande, un nain qui a tapé l’incruste, mais non, pas de Charlie.

Je l’ai ensuite cherché entre Netanyahu et Mahmud Abbas, que Nadine de Rothschild, qui avait fait le plan de table, avait pris soin de mettre les plus loin possible l’un de l’autre, pour qu’ils se plantent pas de pic à banderole dans l’œil, pas vu là non plus…

Dans la Rolex du ministre des émirats arabes, pas vu…

Dans la foule où y’avait une grosse compét’ de « je suis » : je suis Charlie, je suis Musulman, Je suis Juif, je suis Catholique, je suis flic, je suis journaliste, je suis république, je suis célibataire et je suis sur Meetic, ouais enfin t’es surtout schizo et psychotique, donc là toujours pas de Charlie…

Je me suis rabattue sur la fin du cortège avec les « j’ai pas trop d’opinion à la base mais on m’a dit que si je venais pas j’étais un connard donc bah chui là quoi » : non plus.

J’ai cherché dans le portable des midinettes qui faisaient des selfies avec Marc Lavoine « coeur coeur Charlie t’es trop bo je t’aime » : pas de Charlie, dans les regards plein d’orgueil des « je suis un moment historique je suis trop génial je suis au cœur de l’action et j’ai fait des super photos pour mon instagram », nan toujours pas de Charlie… Mais merde alors où est ce con de Charlie ?! Apparemment les 4 millions de Français qui manifestaient l’ont trouvé, eux, Charlie, tous touchés par la grâce et convertis d’un seul coup à l’unité nationale.

Mais moi, je cherchais toujours Charlie, au bout d’un moment j’ai appelé ma sœur : « eh, tu l’as trouvé, toi, Charlie ? ». Elle m’a répondu : « écoute, ça fait 3 ans que je cherche le PS et je l’ai toujours pas trouvé donc à ce rythme, on a plus de chance de trouver le père Noël que Charlie ! »

Mais bon, je le dis pas trop fort, parce que depuis deux jours, on a plus franchement le droit de pas être Charlie surtout si on est basanés surtout si on est Tariq Ramadan ou les Indigènes de la République ou les indivisibles, moi encore ça passe je suis blond vénitien et j’ai fait la Sorbonne donc au pire si je suis pas Charlie, je suis juste « je suis casse-couille », « je suis gâcheuse d’ambiance », « je suis pauvre conne », mais déjà 2 poids 2 mesures pour qui a le droit de dire: « je condamne, je suis solidaire mais non je suis pas Charlie ».

Mais revenons à nos moutons, enfin à la manif pardon, car oui, j’ai fini par trouver Charlie ! Il était caché dans les trousses à crayons et dans les cœurs revêches et chien fous et casse bonbon de Luz, de Jul et de tous les dessinateurs et journalistes qui feront les prochains Charlie (Hebdo) . Bon. Charlie est mort, vive Charlie ! Et je compte sur vous les gars, pour me faire encore longtemps râler contre ce gros con de Charlie !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.