Ce matin, je souhaitais vous parler de l’article 49.3.

Avant toute chose, je ne voudrais pas qu'on croit que je suis de gauche à tendance frondo-pavolovienne, que du contraire : moi je n'ai absolument rien contre le totalitarisme. Je trouve même que c’est un régime politique trop sous-évalué en Occident, qui a beaucoup d'avantages et peu d'inconvénients. C'est juste que je trouve cela bête d'appeler ça « démocratie » !

D’ailleurs, on est tous d’accord pour dire que l’autocratie comble bon nombre des lacunes de la démocratie : demander son avis à tout le monde, c’est souvent une perte de temps et en plus ça aboutit souvent à un mauvais compromis.

On l’a tous vécu à notre petite échelle. Par exemple, vous louez une maison l’été avec trois couples d’amis et vers 14h vous posez la question fatale :

Alors, qu’est-ce qu’on fait cet après-midi ?

  • Ah ! nous on va faire une sieste

  • Oh non, on ferait pas plutôt un grand Pictionary ?

  • Non ! moi je sais pas dessiner, j’voudrais qu’on aille visiter les ruines antiques...

  • Si c’est ça, moi, je préfère encore faire une sieste…

    Et là, vous vous levez :

28 sec

Le cinq sept 2013 - SON Alex Vizorek

Chers amis en vertu de l’article 49.3, je vous annonce le programme de l’après-midi, de 14h30 à 15h30, pétanque pour digérer un peu, puis 16h, direction la plage, ne me remerciez pas, de toute façon vous vous rendrez compte que c’est la meilleure façon d’optimiser votre bonheur pour l’après midi, j’y engage ma responsabilité !

C’est aussi ça, l’autorité naturelle. Enfin, presque naturelle…

Mais ça ne devrait pas nous surprendre puisque, dès notre plus jeune âge, nous sommes confrontés à des non-choix. Prenons ma mère qui me propose, à 11 ans, de mettre des sandalettes avec des chaussettes. J’ai beau argumenter que c’est une chose qui ne va qu’aux Allemands - je me débats, je pleure et puis d'un coup :

28 sec

Le cinq sept 2013 - SON Alex Vizorek

Mon chéri, 49.3, je suis ta mère et je suis prête à engager ma responsabilité sur le fait que c’est à la mode et que c’est comme ça que ça se porte. Et tu peux continuer à pleurer si tu veux, tes larmes ne mouilleront pas tes pieds, et ça c’est aussi grâce aux chaussettes.

Mais oui, le 49.3 jalonne nos vies.

Alors vraiment, on est bien mal placés pour juger Manuel Valls !

Quand je vous dis que notre quotidien est rempli de 49.3 ! La semaine dernière je dépose ma voiture au garage pour changer un essuie-glace, je reviens deux jours plus tard et j'en ai pour 1680 euros :

28 sec

Le cinq sept 2013 - SON Alex Vizorek

Cher Monsieur, l’article 49.3 me permettait de changer tout, la courroie, les plaquettes de frein, les deux pneus arrières et le sapin odorant qui pendait à votre rétroviseur. Je peux vous dire que maintenant, elle va rouler merveilleusement bien.

  • Mais Monsieur, elle roulait déjà merveilleusement bien !

Oui, mais maintenant, grâce à moi, elle roulera encore plus merveilleusement bien qu’avant, j’engage ma responsabilité !

Et puis parfois, vous êtes du bon côté de l’article 49.3. Et là, on comprend d’autant mieux l’utilité. Par exemple ma compagne était réticente la première fois que j’ai mentionné l’idée d’un rapport anal :

28 sec

Le cinq sept 2013 - SON Alex Vizorek

Ma chérie, j’engage ma responsabilité, tu vas a-do-rer ça. Et ça ne sert à rien de te plaindre car l’article 49,3 me permet de contourner ton avis et dans ce cas précis, de te contourner toi aussi. Je te dis « à tout à l’heure »

Voilà, je pense que vous avez bien compris l’idée et on souhaite donc une belle journée à Manuel Valls, notre sorcier bien-aimé !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.