L'écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud était l'invité de la matinale. Alex Vizorek en profite pour effectuer une comparaison franco-belge de la décolonisation

Le poète disait :

« Moi monsieur j'ai fait la colo,
Dakar, Conakry, Bamako.
Moi monsieur, j'ai eu la belle vie,
Au temps béni des colonies. »

Une belle introduction pour parler du thème qui va nous occuper : la colonisation.

Car on s’en rend bien compte ces derniers jours, le français n’est pas très à l’aise avec ce pends la de son histoire. Autant on aime parler des victoires de Napoléon, au point de nommer des stations de métro du nom de la boucherie de Wagram ou d’Austerlitz, autant, sur la ligne 4, il n’y a pas de station Bab El Oued !

Et c’est humain, un homme préfèrera toujours parler de ses prouesses sexuelles plutôt que de parler ses hémorroïdes, ça, on s’assied dessus et on sert les dents même si ça fait mal !

Alors, évidemment il est assez pour facile moi de la ramener, puisque nous belges on est très très à l’aise avec nos colonies…ou plutôt devrais-je dire avec notre colonie le Congo ! La Costa Brava espagnole n’étant pas directement une colonie, même si l’été on y entend plus parler flamand que catalan !

Le Congo donc…attention, le Congo Kinshasa…pas le Congo Brazzaville…non, le Congo Brazzaville c’était une colonie à vous…Le Congo Kinshasa, qui est aujourd’hui appelé RDC, République Démocratique du Congo et ça quand on pense nécessaire de mettre « démocratique » dans la dénomination d’un pays c’est souvent bon signe…

D’ailleurs le nom complet de l’Algérie c’est : République algérienne démocratique et populaire !

Et c’est vrai qu’il est populaire Bouteflika, à la dernière Présidentielle il a fait 81% des voix…à peu près comme Chirac en 2002…mais lui au premier tour...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.