"L'auditeur d'Inter a une drôle de relation avec vous Monsieur Buisson. Il a, au départ, un à priori négatif, mais depuis que vous avez contribué à la chute de Nicolas Sarkozy.

Il y a eu un regain de sympathie en vertu de les ennemis de "mes ennemis sont mes amis". Mais c'est idiot de détester plus Sarkozy que vous, c'est comme en vouloir à Tatayet, sans se rendre compte que c'est le grand derrière qui cause..."

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.