D'une certaine Elisabeth, reine d'une île à un certain Ali R. que l'employeur oblige à travailler tous les jours ... Beaucoup de questions auxquelles Alex répond scrupuleusement.

Beaucoup de questions en ces temps de confinement et toutes ne peuvent pas être traitées dans les journaux ou dans vos émissions. Donc, depuis la semaine dernière, je m'occupe de ça.

Alors, une première question d'Elizabeth : "Good Morning Alex", alors, ça, ca vient d'Angleterre. "Je suis la reine d'une grande île et mon fils a attrapé le coronavirus. Mon valet a attrapé le coronavirus et mon premier ministre a aussi attrapé le coronavirus. Je commence à m'inquiéter."

Alex : "Chère Elisabeth, pas d'inquiétude encore. Mais tout cela nous permettra de savoir si vraiment God save the Queen (petite blague pour les polyglottes !)."

Ah ça, ça va vous intéresser d'Ali R. de Paris : "Mon employeur m'oblige à venir tous les jours au travail alors que la plupart de mes collègues restent chez eux." 

Alex : "Chers Ali, dites vous que ce n'est pas facile pour eux non plus. Pensez à Augustin Trapenard quand il allume sa radio vers 9 heures 10, et qu'il vous entend annoncer qu'on va parler cuisson des pâtes ! 

Il est à deux doigts de s'étouffer avec une lettre qui doit lire demain, écrite par Michael Haneke  et qui dit que le confinement le fait autant rire que toute sa filmographie. ! Donc, on prend sur soi. Mon cher Ali."

Question suivante : Rony de bruxelles, c'est un compatriote. "Bonjour, je suis Belge bloqué en France". Oui, je vois ce que c'est. "Je viens de me rendre compte que j'ai totalement perdu le goût et l'odorat après m'être décapsulé une bière. Ne me ne mentez pas.  : je suis atteint du Covid-19."

Alex : "Non, non, non, non, non, tout va bien, Roni, vous venez juste d'ouvrir une bière française. S'ils ont appelé ça 1664, c'est parce que c'est la dernière année où elle a été correctement brassée

Question suivante question musique, chère Alex, est il possible d'envisager de faire un disque qui reprendrait toutes les merveilleuses chansons que les artistes postent régulièrement sur les réseaux sociaux pendant cette période ? 

Alex : "On a un mélomane ici et il souhaite un album avec toutes les reprises approximatives, chantées dans la mauvaise tonalité, dans des conditions de production bancale. Alors, je dirais pourquoi ne pas acheter directement le dernier album des Enfoirés ? En plus, ce sera une bonne action."

On continue : "Mon très cher Alex. Je suis inquiète. J'ai une relation très fusionnelle avec mon chéri confiné à distance. Nous nous envoyons des messages d'amour et passons beaucoup de temps le soir en facetime, à partager des moments intimes, chacun dans son lit. Mais depuis hier soir, je n'ai plus de nouvelles. Que faire alors ?"

Alex : "Je rappelle que cette chronique est destinée aux questions des auditeurs pour les messages personnels. Maman, s'il te plaît, ce n'est pas nécessaire de passer par ici. Je t'ai déjà dit que le lundi soir, je coupe tout pour me concentrer sur la chronique pour Ali."

Alors encore, avant de vous quitter, Mirail, fidèle auditrice de France-Inter et cruciverbiste amateur : "Je coince, "aurait mieux fait de se taire en six lettres". "Aurait mieux fait de se taire en six lettres" ? 

Alex  "Sibeth". De rien ! 

"Bonjour, je cherche à entrer en contact avec des personnes riches touchées par le coronavirus. J'ai de grandes compétences comme accompagnatrice en fin de vie. Pouvez vous faire passer le message ? 

Alex : "Et bien, chère Laetitia H. avec plaisir, mais je vois que vous habitez entre Marne-la- Coquette, Saint-Barthélémy et Los Angeles. Il faudrait préciser dans lequel de ces lieux vous souhaiteriez allumer le feu de la solidarité."

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.