En cette période de fête, Antoine Buéno dresse le portrait de la religion catholique. Une religion qu'on dirait imaginée par des ados gothiques entre deux messes noires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.