Je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit mais je suis très fier de travailler sur une radio de service public. Je remercie la direction de France Inter de cette chance tout en ayant conscience de mon devoir de ne jamais kidnapper cet espace d'expression à des fins personnelles. Je me l'interdirai toujours.

L'équipe
  • BenChroniqueur (euse)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.