Campagne électorale oblige, le temps de parole est très important. Mais chose peu connue il existe deux sortes de temps de parole : le temps de dire de n'importe quoi et le temps de la mettre en veilleuse. Il est important que tous les candidats aient le même temps de parole mais certains peuvent avoir épuisé le contenu intéressant de leur discours avant d'avoir consommé la totalité de leur temps de parole disponible.Ils sont alors bien souvent obligés de meubler et de dire n'importe quoi. Et cette règle de dire n'importe quoi quand ils n'ont rien à dire est scrupuleusement respectée.

L'équipe
  • BenChroniqueur (euse)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.