Noël c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur sa famille. Et puisque cette semaine, ma famille d’adoption c’est France Inter, j’ai fouillé dans les bureaux de tout le monde.

Eh bien j’avais envie de marquer le coup et carrément tenter un duplex avec le Père Noël.

180 secondes de roaming avec la barbe blanche la plus célèbre du monde, loin devant celles d’autres personnages historiques tels que Gandalf ou le Père Fourras.

Je partais défaitiste, évidemment, sachant très bien qu’à l’heure où l’on se parle il doit être en train de déposer les derniers cadeaux de la côte californienne, à une vitesse à faire frémir le plus athlétique des livreurs Deliveroo.

Mais au moment de mon appel, pas de répondeur, juste un message automatique m’indiquant que les coordonnées de l’ancienne égérie de Coca Cola ne sont plus les mêmes que quand j’étais petit. Et dire que toutes ces années mon cerveau a inutilement retenu « 36 65 65 65 ».

Les temps changent. Le Père Noël aussi.

J’imagine que maintenant le plus simple pour le joindre c’est Snapchat, où comme tout le monde, il fait régulièrement des squats pour gagner des followers...

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.