Comment s’est passée la visite du Président de la République aux Antilles ?

Super ! C’était super ! Il n’est plus du tout arrogant, il a changé !

Vous avez vu les images ? Il aime les gens. Maintenant il les serre dans ses bras, il les embrasse, il console les enfants… Depuis ce week-end, Emmanuel Macron, c’est Lady Di !

On a eu peur, avouez ! Je le voyais très bien dire : 

Quoi, la toiture s’est effondrée ? Allez, je traverse la rue, je trouve trois clous, du chatterton et c'est réglé ! 

Et avec toute la flotte qui s’est abattue ce week-end, on aurait pu un craindre : « Eh ! Je vous avais dit que ça allait ruisseler ! » Eh ben non ! Rien de tout ça ! Le président a fait un gros travail sur lui et il réussi à ne froisser personne. C’est un tel exploit qu’hier, ça faisait la une des journaux !

Et quand il s'est retrouvé dans un quartier sensible avec ces deux jeunes torses nus, vous avez vu ? Il a dû regretter de ne pas avoir emmené des t-shirts « Perlimpinpin » à distribuer. Y'avait un coup à jouer là ! Il a dit à l’un de ces jeunes : « Ta mère mérite mieux que ça », en gros ça voulait dire 

Ta mère mérite mieux que la politique publique qui est appliquée, alors je compte sur toi pour rattraper le coup ! 

Ca y est, « Manu » (on peut l’appeler Manu maintenant !), il est proche des gens. Même que parfois c'était limite too much : quand par exemple il a demandé une clé de douze pour réparer une fuite de robinet chez une dame… Et il n'a pas hésité à se salir, il a même marché dans la boue pour montrer sa détermination. Je ne vous raconte pas comment Christophe Castaner va galérer pour redonner aux chaussures leur éclat d'origine ! Vous lui demanderez, il vient tout à l’heure…

N'empêche que les efforts du président ont payé ! Dans un article publié sur le site du « Figaro », on peut lire à propos d'un échange avec un jeune : « Le président lui répond sur un ton aimable et avec un air concerné ». « Aimable et concerné ! » Vous avez vu ce progrès ? En revanche, sur le fond, il dit pareil qu’avant : tout le monde va devoir bosser plus pour le même salaire… mais voilà, c’est dit sans arrogance ! Avec humilité. Et comme ils ont dit sur BFM TV, c’est « le temps de la pédagogie » (vous savez, ce mot qui commence comme « pédalage » et qui finit comme « démagogie »).

Seul petit bémol. Il a ponctué son discours en appelant « A l'aide » les Français… Et débarquer de Paris sur des îles sinistrées pour demander à l’aide aux habitants, c'est culotté.

Mais à part ça, tout nickel, plus la moindre petite phrase à signaler. Bon, ben, du coup, désolé : y’aura pas de nouveau Tshirt pour la boutique de l’Elysée.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.