A Roland Garros, la joueuse Naomi Osaka a refusé de se soumettre à la conférence de presse pour raisons de santé. Sanctionnée, elle a préféré quitter le tournoi. Une joueuse témoigne…

Comme je la comprends ! Moi deux semaines avant Roland Garros, avec mon coach, on travaille uniquement les déplacements sur le terrain pour esquiver Nelson Monfort... Il m’angoisse ! On ne sait jamais dans quelle langue il va nous parler ! « How prodigious It was esta magnifica plantada », etc. etc. C’est traumatisant. Oui on est des sportifs de haut niveau mais on a aussi nos failles, nos faiblesses... Il n'y a qu'à écouter les chansons de Yannick Noah pour s'en rendre compte. 

Alors les conférences de presse, c’est plus possible : déjà on court partout pendant deux heures, on n’a plus de souffle et on doit se mettre à parler devant une salle de journalistes. Alors on bégaye, on raconte n'importe quoi, mais chez nous ça s’entend, parce qu'on n’est pas footballeurs ! Après, pour les joueurs français, prendre la parole… c’est encore là qu’ils brillent le plus. 

Mais soit, quand un boulanger termine de bosser, est-ce qu'il se retrouve devant quatre caméras et des journalistes qui lui demandent : « Alors, vous êtes satisfait de la cuisson du pain au levain aujourd'hui ? Est-ce que le taux d'humidité n'a pas été une contrainte pour faire lever la pâte ce matin ? » Est-ce qu'on demande à un médecin qui vient de finir sa journée de 36 heures d'aller raconter sur un plateau de télévision comment ça… s'est… Oui bon mauvais exemple en ce moment… OK. « Balles neuves ! » 

Le problème c'est qu'on est tellement habitué à voir des gens qui veulent absolument se montrer devant les caméras et à raconter tout ce qui leur passe par la tête que dès que quelqu'un ne se prête pas au jeu, on trouve ça suspect ! Moi j'ai voulu devenir joueuse de tennis parce que je voulais jouer au tennis ! Si j'avais voulu passer mes journées en interview, j'aurais fait de la politique ! 

Tout le monde croit que c'est Nadal qui gagne Roland Garros chaque année, mais c'est faux ! C'est BNP Paribas qui gagne ! Tout le monde s'en fout de ce qu'on raconte en conférence de presse ! Ce qui compte c'est de filmer le panneau derrière, avec les sponsors. Et ça rigole pas... Moi lors du dernier tournois j'ai été malade, j'ai loupé deux conf’ de presse : aujourd'hui mon contrat stipule que je dois me balader partout avec un panneau dans le dos… J'en ai encore pour trois semaines là... Le week-end dernier j'étais à un mariage je vous raconte pas. 

Au moins avant y'avait McEnroe qui insultait le juge de ligne, ça jetait sa raquette, ça servait à la cuillère en finale ! Aujourd'hui dès que t'éternues sur le central t'as une amende de 500 boules !  La seule qui peut encore faire ce qu'elle veut pendant ce tournois, c'est la météo. Mais vous verrez, ils finiront aussi par la contrôler.  

L'équipe