Très positif sur un point essentiel ! Ce 1er mai eu le mérite de nous rappeler le nom du ministre de l’Intérieur… Matthias Fekl, qu’il s’appelle !

En dehors de ça, cette journée était à l’image de la France, divisé… Mais c’est aussi ça le pluralisme démocratique… on avait le choix de sa manif ! Il y a d’un côté ceux qui appelaient à faire barrage au FN, ils ont défilé loin de ceux qui d’autre part, appelaient à faire barrage contre le FN. On en a bien profité parce que c’est peut-être la dernière fois… Au mieux, l’an prochain, on célébrera la Fête des travailleurs régularisés.

Arrêtez de dire que la journée d’hier était « surréaliste ». Non, hier, c’était un tableau impressionniste… On pouvait y voir clair en prenant du recul… D’ailleurs celui qui a salué une belle unité nationale, c’est Thomas Pesquet… et encore, il a été empêché de prendre une photo de Paris à cause du nuage de lacrymo.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.