Jean-Luc Mélenchon est l'invité de l'interview du 7h50. Charline souhaiterait profiter de sa présence…

Oui pour une fois que vous venez ! Ca faisait trois ans qu’on ne vous avait plus vu en face de Léa et Nicolas ! Donc il aura fallu un déni de démocratie pour vous faire revenir ? Dans cette matinale, c’est vrai qu’on ne tombe pas toujours d’accord avec vous… mais regardez Dominique Seux : pas une seule fois il a fini une chronique en ayant convaincu l’un d’entre nous, et pourtant il revient tous les matins !

Et Léa Salamé ? Elle interview Carlos Ghosn et vous vous la faites mijoter ? Ce serait pas un peu de la pudeur de gazelle ?

Quand elle a su que vous veniez, elle a fait les mêmes yeux que quand Nicolas Hulot a démissionné. Elle nous a dit à tous : « Faites plus court, j’ai besoin de temps ». Eh oh, on se calme… Je vous préviens ma chronique va durer 45 minutes, parce que j’y ai mis beaucoup d’amendements, ok…

Bon. M’sieur Mélenchon, en fait ce 49-3, on l’attendait tous. Vous, pour critiquer le Gouvernement. Les journalistes, pour changer un peu du Coronavirus. Et les députés LREM pour enfin avoir un dimanche peinard et leurs soirées de libre. Vous n’avez pas de frais de babysittings, vous ! Vous y avez pensé à ça avant de faire obstruction ? On voit bien que vous ne venez pas de la société civile !

Et sinon, tous vos amendements qui ne vont pas être débattus, vous allez en faire quoi ? Publier un best of ? A La France Insoumise vous avez un peu joué à la provocation vis à vis du gouvernement, là… Pourtant vous savez qu'il ne faut pas le provoquer, vous êtes dans toutes les manifs, vous voyez bien comment ça se passe ! Alors samedi vous avez tweeté : « Je fonce à l’Assemblée. Sur place les collègues tiennent la tranchée ». Spielberg vous a appelé pour l’adaptation au cinéma… du débat parlementaire… ou pas encore ?

Parce qu’en plus Edouard Philippe qui passe en force avec son 49-3, c’est comme s’il tapait du poing sur la table en criant « La République c'est moi ! ». « Défoncez-moi cette Assemblée ! ».

Cela dit c’est pas con de l’avoir dégainé un 29 février : comme ça, ça sera un sale anniversaire, mais que tous les quatre ans ! Vous devriez venir vivre en Belgique. Y’a pas de 49-3. Ben oui c’est un article qui engage la responsabilité du Gouvernement. Sauf que pour ça il faut déjà en avoir un, de gouvernement… Astuce ;-)

En conclusion, toutes ces longues semaines de grève, de manifs, de vélo sous la pluie… alors qu'en fin de compte, le Premier Ministre fait ce qu'il veut... Si dès le départ on nous avait dit : « _ça sert à rien les gars, on passera en force, alors descendez de l'Arc de Triomphe et rentrez chez vou_s », vous imaginez le nombre de globes oculaires qu'on aurait pu sauver ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.