La grève débute demain soir à 22 heures…

Il reste très exactement 38 heures au gouvernement pour que quelqu’un filme une sortie scolaire à la piscine avec une femme voilée en burkini. Sans ça, le président va devoir affronter… le mur. Il s’y est parfaitement préparé : à l’Elysée, y’a des réserves de cordons bleus pour six semaines.

Je lis partout que « les usagers des transports s’organisent », mais les membres du Gouvernement aussi, qui s’apprêtent à vivre une journée noire dans les transports : la C5 de Bruno Lemaire est en réparation. Il va devoir rouler en C3 toute la journée. Les citoyens ne se rendent pas compte de ce stress que c’est d’être Ministre. Y’a un moment où il faudra parler de la déconnexion du peuple qui ne comprend rien au quotidien de ses dirigeants.

Dimanche, ils ont dû faire un séminaire gouvernemental. Un dimanche ! Même pas payé double ! Avec tout ça Jean-Yves Le Drian a loupé Michel Drucker ! Macron a briefés les ministres :

L’important c’est de ne pas reculer ! Pendant ces prochains jours on ne cède RIEN ! Ni aux manifestants, ni aux syndicats, ni même à vos enfants, s’ils vous demandent de reprendre du dessert à table, c’est non !

Bon, tout le monde connait les éléments de langages ? Ok, donc on va inonder les médias en 360 : Sibeth, tu vas sur LCI, Christophe, tu vas sur BFM, Marlène sur France Info, et… si, même toi Muriel… si, toi tu vas sur la chaîne Equidia. Pénicaud ça rime avec chevaux… Et quitte à prendre les gens pour des bourricots autant que tu le fasses avec des spécialistes. Et quand vous allez sur BFM ou LCI pensez à prendre du matos ! Mais non pas les dossiers ! Les boites de chocolat pour offrir aux journalistes enfin !

Il nous manque qui ? La Culture ?… On a un ministre de la culture ? Franck Riester, j’oubliais ! Lui, jeudi il est occupé, il présente sa réforme de l’audiovisuel en Conseil des ministres… comme ça, c’est sûr qu’elle va passer en lousedé. (Je vous fais confiance pour ne pas le rappeler aux journalistes de Radio France…) D’ailleurs on pourrait peut-être aussi en profiter, jeudi, pour supprimer l’ISF… Ah mince, c’est vrai… On l’a déjà fait… J’oublie toujours !

Voilà. En vue d’après-demain, Macron a bien tenté de prendre quelques conseils auprès d’Alain Juppé… mais ils n’ont que très peu échangé parce que Juppé était plié de rire au téléphone. Et ça ne lui était plus arrivé depuis 72.

Alors en dernier recours, le président s’est tourné vers son proche conseiller… Bernard Montiel. Bon, c’est vrai que niveau préparation au conflit il n’a pas beaucoup avancé mais maintenant il est super calé sur les marques d’autobronzant... Enfin, Brigitte Macron s’est fait livrer un beau sapin pour la grande salle de l’Elysée, ainsi qu’un peu de brioche, par Deliveroo. Jeudi, y’aura vraiment plus que les auto- entrepreneurs pour circuler.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.