A Nice, le parti écologiste a du embaucher 25 personnes pour tracter, car il a, selon ses dires, « plus d’électeurs que de militants »...

Alors pour trouver des gens qui distribuent des tracts écolos sur les marchés, Pôle emploi a fourni des temps partiels de 15 heures, et parfois des temps pleins, payés au smic. Faut comprendre aussi : à Nice c’est dur de trouver de jeunes bénévoles… d’ailleurs à Nice c’est dur de trouver des jeunes tout court.

Ce qui m’a frappé dans cette information (lue dans « Libération ») c’est que tracter, c'est devenu un travail rémunéré ! Devenir militant en CDD, c’est l’ubérisation de la conviction politique ! Quand tu recycles les chômeurs en militants, tu fais baisser les statistiques du chômage et en même temps tu greenwash des demandeurs d’emploi, on est sur du win-win. Après tout, faire la promotion d'idées qu'on ne partage pas toujours c'est aussi le quotidien de nombreux députés LREM… N’est-ce pas m’sieur le ministre des relations avec le Parlement ? Aujourd’hui, tracter, c'est plus de taf qu'assistant parlementaire, moi j’vous le dis !

Avant, tracter, ça se faisait au black… ici les Verts font ça dans les règles. Donc ces travailleurs ont du passer un entretien d’embauche… Vous imaginez la situation ? « J’ai toujours eu la passion de tracter, déjà toute petite, j’adorais distribuer les invitations pour mon anniversaire, et puis je suis passée professionnelle en tractant l’été au Festival d’Avignon. Je peux atteindre un rendement de 60 tracts par heure. J'ai de l'ambition faut pas croire. Aujourd'hui je tracte pour les municipales mais je vise plus haut,… si tout se passe bien dans mon plan de carrière, j’irai tracter pour les présidentielles. Bon par contre je ne sais pas encore pour qui... Mais je consulterai les offres d'emploi. 

Et s’il faut tracter écolo, ben le matin, je ferai pipi sous la douche, ça ne me dérange pas. Si je dois tracter pour les socialistes, le matin, je veux bien aider les petites vieilles à traverser la rue. Mais bon, je ne vous cache pas que si je peux éviter de tracter pour le PS… sauf si je peux y aller masqué. La crédibilité dans le métier c’est important. »

Il est vrai qu’en ce moment c’est plus commode de tracter pour les écolos qui ont le vent en poupe… mais c'est aussi plus fatiguant que pour les autres partis : parce qu’à chaque fois que tu donnes un tract, si la personne le jette par terre, il faut tout de suite aller le ramasser sinon y'a ton N 1 qui débarque et t'es viré sur le champ. C’est pour ça que d'après moi le SMIC c'est pas très cher payé pour un boulot pareil. Surtout que c'est risqué par les temps qui courent de serrer des mains sur les marchés.

Si on pousse cette logique du militant en CDD, on va en arriver à un stade où Pôle Emploi recrutera des personnes pour accepter des tracts politiques sur les marchés… si, si ça va viendra. Remarquez : ça ou un revenu universel hein…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.