Alexis Corbière est l'invité de 7h50 et réclame des nouvelles de Jean-Luc Mélenchon !

Il est parti mi-juillet, ça va faire deux mois qu’il voyage en Amérique latine… Alexis… ? Vous pouvez nous le dire maintenant, on est entre nous… ça vous fait des vacances, non ? A chaque fois qu’il a coup de sang, c’est vous qu’on envoie dans les médias pour faire des excuses, c’est crevant votre boulot ! Là ça se sent vous êtes plus détendu.

Mais alors on a aucune nouvelle : pas une lettre, pas un coup de fil, même pas un hologramme ! Non mais soyez franc, Alexis,… il ne reviendra plus jamais, c'est ça ? Vous pouvez nous le dire, on restera fort vous savez. Puis bon, nous à la matinale, ça nous changera pas trop puisque de toute façon on ne le voyait plus depuis quelques années déjà...

Rassurez-nous quand même. Il n’est pas en train de faire comme Manuel Valls ? Il ne va pas se présenter à la mairie de La Paz ?

Pour l’instant, tout ce qu’on sait c’est que Jean-Luc Mélenchon est bien arrivé au Mexique en juillet, parce qu’à l’aéroport il y avait un taxi qui l’attendait, avec un écriteau à son nom : il était écrit « La République ». Ils sont sympas les Mexicains. Ils pourraient nous en vouloir : ils nous envoient Salma Hayek et nous on leur envoie Jean-Luc Mélenchon...

On sait aussi qu’il est actuellement au Brésil… (on a un message aux Brésiliens : on est désolés)… Mélenchon rendra visite demain à l’ex-président Lula, dans sa cellule, parce qu’il veut comprendre pourquoi lui est en prison alors que Sarkozy, toujours pas.

M’enfin, résultat, il était absent pour la rentrée politique. Le mec est tellement insoumis qu’il sèche sa propre université d’été ! A Toulouse. Il s’en est excusé : « Désolé, pour l’instant, je suis en Argentine, mais à 11.000 kilomètres près, j’étais à Toulouse »… Cela dit il avait une bonne excuse, il a reçu le titre de docteur honoris causa d’une université de Buenos aires. Mais c'est tout de même cocasse de sécher l'université d'été pour se faire remettre un diplôme à l'autre bout du monde. Les jeunes, ne faites pas ça chez vous, ça ne fonctionne qu'avec Jean-Luc Mélenchon ce genre de choses ! C’est sont petit côté Greta Thunberg.

Cela dit, quand il n’est pas là, on vous sent libérés, vous êtes même plus audacieux, Alexis… A Toulouse, vous avez invité Thierry Ardisson (comme il a un peu plus de temps libre en ce moment…) J’espère que vous aviez prévu à bouffer parce que la dernière fois qu’il est venu ici, y’avait pas de croissants, il était colère !

Il faut donner à Mélenchon l’envie de revenir Alexis ! Organisez une soirée tequila, commandez des mariachis… De toute façon il doit retourner aux affaires parce qu’enchaîner des vacances avec la retraite, ça ferait vraiment trop fainéant réfractaire

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.