C’est un reportage du 20 heures de France 2 qui vous a interpellé : on y apprend que des instituteurs emmènent leurs élèves en sortie scolaire dans un magasin Apple…

Oui, la marque à la pomme organise des « visites pédagogiques » de ses magasins et des enseignants ont plongé la tête la première. Je trouve ça super. J'ai une pensée pour tous les parents qui se disent : « Au moins quand mes enfants sont à l'école, ils sont pas devant leur tablette ! » Eh, les enfants, n'oubliez pas, demain on a notre sortie scolaire chez Apple… Dites pas à vos parents de ne pas préparer le déjeuner, parce que juste avant, on ira tous au Mac Do !

J’adore l’idée. C’est tellement inscrit dans l’époque, non ? 

C’est du bon sens, on apprend tellement de choses pendant les sorties scolaires. Précisément là, on apprend que Jésus ne s'appelait pas Jésus, mais Steve Jobs. Et qu'il ne venait pas de Nazareth, mais de San Francisco… Apple précise sur son site que cette sortie sera « une journée qu’ils n’oublieront jamais ». Ca, tu m’étonnes, on va te bourrer le disque dur oui…

Alors en mars, on est allés chez Apple pour apprendre à programmer. En avril, on a un atelier bricolage chez Leroy Merlin, en mai on fera une sortie au Burger King pour vous initier au goût et en juin, on ira regarder les télés chez Darty parce que qu’il ne faut pas perdre de vue qu'il y a de grandes chances pour que vous finissiez au chômage.

Vous croyez vraiment qu’on va préparer l’avenir en faisant visiter des musées à nos enfants ? 

BONJOUR LES RINGARDS. Pourquoi aller au Louvre pour voir la Joconde alors qu'on peut l'afficher sur l'Ipad géant de l'Apple Store ?! Ils ont même une application pour remettre les bras à la Vénus de Milo ou recoller l'oreille de Van Gogh... 

Je vous entends râler, les réacs. Vous voulez quoi ? Qu’on en revienne aux bouliers compteur ? Pardon, mais je crois qu’on est une start-up nacheune maintenant, alors on n’attrape pas les mouches avec une tapette, désolée. Le président nous a prévenu : il faut « changer le logiciel de la France »… Il avait peut-être oublié de préciser que ce logiciel viendrait de Californie. Et puis c’est déjà un goût de voyage scolaire, que d’emmener les gosses en sortie dans une marque qui pratique l’exil fiscal. Et si vous avez le souci d’équilibrer cette sortie chez Apple parce que vous sentez bien qu’elle a des visées commerciales, vous pouvez toujours rattraper le coup… en organisant une visite chez Samsung !

C’est bien la peine d’interdire les portables en classe si c’est pour les obliger à empoigner une tablette… Et puis vous ferez moins les malins quand les sorties scolaires seront encadrées par des drones.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.