Brigitte Macron a donné hier son premier discours de Première dame, alors qu’elle rendait visite à… ? Vous nous laissez deviner, avec des indices ?Oui ! Attention, concentrez-vous. Il est en voie de disparition, il n’est pas réputé pour être très très actif, il est tout mignon on a envie de lui caresser le ventre...

Et il était hier au zoo de Beauval… Jean-Pierre Raffarin ! Si ! Vous ne l’avez pas vu poser à côté d’un gros panda qui mastiquait un bambou ? Oui, Jean-Pierre c’était celui qui était à droite sur la photo !

Bref, il accompagnait la marraine du bébé panda, Brigitte Macron

Et pour couvrir l’événement, une centaine de journalistes étaient accrédités… Cent journalistes... pour un panda ! Et c’était même pas une soirée Eddie Barclay ! Même le Prince Harry avec ses fiançailles il passe pour un tocard à côté. Le bébé panda était d’une humeur massacrante, tout le monde voulait le toucher mais il ne s’est pas laissé faire : on aurait dit Mélenchon dans une émission de Léa Salamé.

Les cadreurs de LCI et BFMTV étaient comme des dingues : les journalistes gueulaient « Rapproche-toi, Michel, fais un gros plan ! … Mais non pas sur le panda, andouille, SUR BRIGITTE ! » C’était le tout premier discours de Première dame au micro… Donc on ne sait pas si c’est Brigitte Macron qui a baptisé le panda ou si c’est le panda qui a baptisé Brigitte Macron…

Attention, il s’agissait d’une visite diplomatique

Et d’ailleurs le panda inspire la tendresse et la paix. Tenez, vous mettez Edwy Plenel et Manuel Valls devant des pandas, ils se tombent dans les bras. C'est un geste symbolique que de célébrer la solidarité sino-française autour d'une passion commune : la captivité des animaux sauvages. En gros, pour faire plaisir aux Chinois, il faut avoir juste l’air très con aux yeux du monde. Et hier, c’était parfaitement réussi.

C’est aussi une tradition chinoise de prêter des pandas en signe d’amitié… (entendez « dans le cadre d’accords commerciaux »). Ils sont bizarres ces Chinois : tu conclus un marché avec eux, et au lieu de t'envoyer une bouteille ou bouquet de fleurs pour te remercier, ils t'envoient un panda... Si vous voulez vraiment nous prouver votre amitié dites-nous ce que vous mettez dans les raviolis mais laissez ces pauvres bêtes en dehors de ça ! Vous croyez qu'au G20 les chefs d'Etat, ils cranent entre eux du genre : « Hey tu sais que j'ai eu un panda moi ? »

Après, je ne suis pas certaine qu'à long terme, le panda soit Macron-compatible

C'est pas le plus entrepreneur des animaux... En dehors de faire des galipettes et de manger des bambous, on ne peut pas dire qu'il fasse avancer la start-up nation.

Le panda s’appelle « Yuan Meng »… « la réalisation d’un rêve », en chinois… Personnellement j’aurais choisi « Gongying You » qui signifie « fourniture d’uranium »… Quant à Brigitte Macron, elle avait opté pour « Win-win »… mais les Chinois n’ont pas suivi.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.