Je trouve que François Hollande est devenu un homme rassurant.

françois hollande au plus bas dans un sondage ifop
françois hollande au plus bas dans un sondage ifop © reuters

Car désormais, il tranche. Il vient de prouver qu’il sait se montrer ferme dans sa vie privée et même très ferme quand il s’agit de reculer. Renoncer à une loi sous la pression de 200.000 drapeaux roses. En termes militaires, ça reviendrait à sortir du tank les bras en l’air parce qu’on a craché sur les chenilles. A ce compte-là, Bachar al-Assad serait déjà en train de jouer à la crapette en Floride avec un bob Ricard sur la tête.

Ah pardon, mais la marche arrière n’est pas chose aisée, elle se manœuvre en regardant dans le rétroviseur. L’entourage du président dira qu’il recule pour mieux sauter. Oui mais sauter qui ? On ne sait plus très bien… Cet homme désarçonne.

La droite lui reproche d’être « famillophobe », alors il renonce… à la loi sur la Famille.

Il donne donc satisfaction aux gardiens des valeurs traditionnelles, le collectif de la Manif pour tous, ceux qui martèlent depuis des mois « On ne lâche rien ». Et bien maintenant ils vont pouvoir nous lâcher les couilles !

Non, je ne suis pas vulgaire… Je fais référence à ce noble appareil reproducteur. D’ailleurs, quand le chanteur belge Arno vient en France, et qu’on lui demande d’où il vient, il répond : « Je viens des couilles de mon père ». Voilà pourquoi en Belgique, il chante son fameux titre phare : « Dans les yeux de ma mère », mais il s’est adapté au public français en chantant « Dans les couilles de mon père, il y a toujours de la lumière. »

Tout ça c’est très embêtant pour la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti. Encore une qui vient de se gaufrer à trois mètres du buffet. On n’a qu’à la remplacer par Béatrice Bourges.

La leader du printemps français a arrêté sa grève de la faim, elle est disponible. Elle a un formidable patronyme, Béatrice Bourges, pour une nana de la droite catho tradi, c’est un peu comme si une militante communiste s’appelait Arlette Goulag, Micheline Prolo ou Marie-Georges Buffet à volonté.

Si avec tout ça les manifestants de la Manif pour tous ne votent pas PS aux municipales, je vois pas ce qu’il faut faire. Car nous voilà de retour dans une société apaisée.

La France est devenue totalement réac’, mais apaisée. Que les intégristes de tous poils se rassurent, il n’est plus question de remettre en cause ce fait indiscutable: les filles naissent dans les roses et les garçons dans les choux. Bleus les choux, si vous y tenez.

Allez, tout ça n’était qu’un gros malentendu. D’ailleurs, si les milieux cathos intégristes sont contre le fait que les profs abordent la sexualité à l’école, c’est sans doute parce qu’ils concurrencent les prêtres aux cours de catéchisme.

Une société apaisée, c’est aussi une société où Jean-François Copé pourra étoffer son propos décomplexé : d’accord, on vole le pain au chocolat des petits Français.

Quant aux petites filles, on leur vole les éclairs à la vanille…

Ceci dit du côté du gouvernement, le palmarès des reculades est assez étonnant : pigeons, bonnets rouges et drapeaux roses, ça sonne comme un titre de série B. Il doit y avoir un calcul politique, peut-être même une stratégie du mystère. Comme un myope retire ses lunettes pour dévoiler ce regard insondable entre Rintintin et Christophe Lambert. Mais bien sûr, insondable. Bye bye Sofres, Ipsos et Louis Harris. Je crois que le message est clair : démerdez-vous avec ça.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.