Malgré l’investiture de Benjamin Griveaux comme candidat LREM à Paris, hier soir, Cédric Villani s’est également lancé dans la bataille…

Il a choisi de faire son annonce dans un café, le Café Gaité, rebaptisé par Benjamin Griveaux « Le Café du Seum ». A La République En Marche ils sont dé-goû-tés. Hier soir, vous auriez vu la tête de Ruth Elkrieff, sur BFM TV ! C’est Sibeth N’Diaye qui a du lui remonter le moral. Il faut dire que Cédric Villani a quelques avantages aux yeux de l'opinion publique : déjà celui de ne pas avoir été choisi par LREM. Et ça c'est clair que ça joue en sa faveur.

Il n'a pas eu l'investiture de son parti, mais il s'en fout il y va quand même. Il faut dire que dans sa vie, il n'a pas dû louper beaucoup d'examens, donc il a du mal à comprendre comment ça se passe. Villani pourrait jouer au foot dans l'équipe nationale Belge. Même quand il perd il est persuadé que c’est lui qui a gagné. Au moins on est prévenus, même s'il se plante à l'élection, le lendemain matin à 8h il sera devant le bureau du Maire de Paris pour demander où est son casier. Il a l’air du grand timide de l’époque romantique, comme ça, mais c’est un stratège qui ne doute de rien, il fonce. C’est Julien Sorel qui aurait avalé un trader.

Le commentaire le plus répandu sur sa candidature, c’est qu’il vient de faire à Griveaux ce que Macron ministre avait lui-même osé faire au chef de l’Etat. Donc à l’heure qu’il est, j’espère que quelqu’un a dit à Macron : « Eh, ça fait quoi de se sentir dans la peau de François Hollande ? » (Il ne l’a pas vu venir non plus !)

Il y a encore six mois, Villani c’était le professeur Tournesol, depuis hier c’est Brad Pitt. C’est un winner. C’est pour ça que pour sa première interview il n’est pas venu chez nous. Il a préféré aller chez Jean Jacques Bourdin. Il a raison, il est prudent : à la veille des dernières européennes, nous on a reçu qui ? Glucksmann et Hamon. On porte la poisse ! Désolé m’sieur Cormand, fallait vous renseigner avant !

D'après certains collègues de Cédric Villani, il a appris tous les codes de la politique en un temps record. Médaille Fiel’s de mathématiques, on a affaire à un génie. L'inverse serait plus étonnant : on a du mal à imaginer Christophe Castaner résoudre une équation à trois inconnues. Castaner, dans Paris, il est amené à se déplacer à pieds maintenant… quand Villani mettra en place la circulation alternée, où les jours pairs, ne pourront rouler que les bagnoles dont les plaques d’immatriculation ont un nombre dont la somme des chiffres est inférieur à Pi au carré…

Eh ouais, Villani maire de Paris… c'est le risque de voir une épreuve de trigonométrie aux JO de 2024.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.