On va prendre des nouvelles de Marie-Agathe, une Parisienne installée à La Baule depuis le 16 mars…

Ecoutez, Nicolas, ici c'est la panique nous sommes envahis ! Il y a des gens qui ont débarqué ce week-end pour les vacances ! Les gens sont irresponsables ! Il y a même nos amis, les Chanuet-Lambert qui sont arrivés il y a deux jours... Enfin nos EX amis, parce que là… Ils risquent de nous ramener le virus, on n’est pas prêt de leur reparler ! Moi j'ai hyper la frousse qu'on passe en confinement écarlate ! En plus, ils vont nous augmenter le cours de la langoustine, ces cons-là !

NOUS, c'est pas du tout pareil. Nous, on est arrivé il y a trois semaines. Il y a une différence entre trouver refuge pour survivre à l'apocalypse et partir en vacances... J'en parlais hier avec Odile pendant notre apéro-dinatoire sur Skype : les gens prennent tout ça avec beaucoup trop de légèreté.

Bruit de tondeuse

Stan ! Arrête cette tondeuse, enfin, il n’est même pas 8 heures !... Stanislas ne va pas bien du tout. Il se laisse pousser la barbe, il se laisse complètement aller... Il n'arrête pas de répéter que tout est foutu ! Je lui dis : « Stan ressaisis toi, y'a pas que le capitalisme dans la vie »… mais il écoute les podcast de Dominique Seux en boucle…

Mais ça c’est rien, on a une grosse contrariété. On est domiciliés à Paris, Zone C, donc on devrait être en vacances. Mais on est confinés en zone B. Que faire pour la continuité pédagogique de Marie-Camille ? C’est la tuile ! C'est pas du tout comme ça que j’envisageais cette période. Hier, pour le dimanche des rameaux, j'ai dû suivre la messe sur Snapchat ! Ca me fait penser qu’en ce moment je fabrique des masques pour la paroisse. Avec des sachets de thés que je couds entre eux… 

C’est pas facile. Mais malgré les embûches, nous sommes solidaires des soignants, le soir on sort sur la terrasse pour les applaudir. Bon, personne ne nous voit car nous n'avons pas de vis-à-vis. Alors ensuite, nous allons au fond du parc pour saluer les éboueurs qui font leur tournée. Et on essaie de les aider : maintenant je demande à Stanislas de nettoyer les coquilles des huitres avant de les jeter à la poubelle.

Bruit de cheval

Marie-Camille descend immédiatement de cheval ! Il est trop tôt pour monter Saphir du Liban, tu sais bien… Tu le ramènes immédiatement dans son box… Quand y’a pas la nounou, les enfants c’est une tannée ! Pour Pâques, il va falloir être fort. Je sais que c'est pas facile de cacher des œufs quand on n'a pas de jardin… mais alors quand on n’a pas d'œufs !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.