Où est passée Mélania Trump ? Cette question agite les journalistes américains, car la Première dame n’est plus apparue depuis le 10 mai… sauf, très furtivement, lundi dernier… Melania disparaît pendant 25 jours, et toute la presse est aux abois !

Alors qu’en France, ça fait deux mois qu’on n’a pas vu Laurent Wauquiez et tout le monde s’en fiche !

C’est le service du protocole de la Maison blanche qui s’est rendu compte de l’absence de Mélania,… lorsqu’il a constaté que le ficus du salon mourrait de soif… alors qu’il se trouve sous la responsabilité de la Première dame… C’est à partir de ce moment que tout le monde s’est mis à la chercher… (une chance que le ficus n’ait pas été un cactus)…

Alors que là, même Valérie Trierweiler essaie de joindre Mélania, pour lui donner le numéro de téléphone de son éditeur…

Moi, c’est pas tant que Mélania ait disparu qui me gêne. C’est plutôt que son mari soit toujours là. Mais soit… Cette absence a déclenché les rumeurs les plus folles… Est-elle malade ? A-t-elle déjà franchi la frontière mexicaine ? S’est-elle mis en tête de lire un livre, de plus de 20 pages ? Auquel cas, depuis 25 jours, ça va coûter bonbon en room service ! On se sait pas ! La dernière fois qu'elle a été aperçue, c'était il y a presque un mois, sur le tarmac de l’aéroport où atterrissait l'hélicoptère qui ramenait son époux et trois prisonniers américains libérés par la Corée du Nord... Alors a-t-elle a été échangée contre les prisonniers ? Si c’est le cas, à l’heure qu’il est, elle est peut-être attachée à un missile Nord-Coréen pour être renvoyée dans son pays…

La presse du monde entier parle de cette éclipse

Alors que ce qui est étonnant, c’est qu’elle soit restée aussi longtemps SANS se barrer.

Mais laissez la vivre ! La Maison Blanche lui demande de s’effacer derrière son mari… elle fait peut-être juste un peu d’excès de zèle…

Chaque jour passé loin de son époux, c'est plus de 250 moments gênants esquivés pour Mélania ! Quand on est à sa place, à la moindre petite angine, on fait le maximum pour l’étirer en longueur... On dort les fenêtres ouvertes en février…

Ce qui est triste pour Donald Trump, c’est de rester aussi longtemps sans personne… pour ne pas lui tenir la main. C'est quand les gens ne sont pas là qu'on s'aperçoit de l'espace qu'ils ne prenaient pas...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.