Le gouvernement peine à guider les Français vers la sortie du confinement. Vous comparez ces deux mois à une longue randonnée…

Imaginez que les Ministres soient chefs-scouts : est-ce qu’on fait confiance en leur sens de l’orientation ? Est-ce qu’ils ne seraient pas en train de nous paumer en pleine forêt ? Genre : « Edouard, essaie de te souvenir : quand on est revenus en arrière juste après le Pic du Covid, on a tourné à droite ou à gauche ? » 

On ne voit pas à 10 mètres et tous les ministres font semblant de savoir où ils vont : « Mais je t’avais dit qu'il fallait passer par l'immunité collective ! »« N'importe quoi ! C'est le déconfinement progressif le bon chemin ! » Avec Bruno Lemaire qui marche trop vite tout seul devant tellement qu’il est pressé d’arriver et Gérald Darmanin qui s’arrête dès qu’il croise une supérette pour relancer l'économie en achetant des BN !

Sans compter Macron qui a rencontré un druide un peu chelou qui leur a proposé de passer par un raccourci baptisé Le Sentier de la Chloroquine, mais que personne n’a osé emprunter… Et Sibeth, « arrête de nous faire croire que ça ne sert à rien de mettre des chaussettes dans les chaussures de rando ! Quand on n’en avait pas, c’était pas nécessaire, moi j’ai passé trois soirs à coudre des chaussettes à partir d’un vieux duvet et maintenant qu’on s’est fait livrer ce serait devenu indispensable ? » Sibeth, en forêt, c’est la cata : l’autre jour, Macron lui a montré une marmotte en lui disant « Tu vas expliquer aux autres que c’est un chevreuil »… Trois heures elle a mis à nous soutenir que c’est le chevreuil qui emballe le chocolat dans le papier d’alu.

A ce propos, QUI devait s’occuper des stocks de bouffe ? Où est Agnès ? « Ben Agnès, elle a quitté le groupe avant le départ… elle est remplacée par Olivier ». ET voilà comment Olivier, c’est devenu le mec chargé des stocks… Alors les trois premiers jours, il a promis qu’on mangerait à notre faim sans problème. Conclusion, le quatrième jour on a dû cueillir des champignon pour se nourrir. Tous les soirs il nous dresse la carte des coins à champignons : « Non mais vous faites un contrôle visuel du champignon, ça suffit ! »

Pendant de temps, les Français harcèlent les chefs scouts de questions : « C'est quand qu'on arrive ? » Là-dessus, Jean-Michel a dit « On arrive le 11 mai dans les écoles » Mais qu'est-ce qui t’a pris de raconter un truc pareil, Jean-Mi ? On peut pas tous arriver en même temps ! Tu vois bien que Muriel Pénicaut a réussi à se blesser ! « Je m'en fous elle se débrouille : qu'elle se fasse un garrot avec l'écharpe de Christophe Barbier ! »

Merde ! Les gars, on a oublié Riester ! La dernière fois qu’on l’a vu, c’était près de la petite chapelle… C’est pas grave, on continue sans lui ! Et sinon, Castaner, lui son truc, c’est les barbecues. Le premier soir il a allumé le feu de camp avec un taser en chantant du Johnny,  ça a mis de l’ambiance. Mais si dans six mois on n'a pas trouvé de vaccin, je ne nous considérerai comme définitivement perdus.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.