Le président de la République est en Corse, où il doit trouver un point d’équilibre avec les nationalistes qui dirigent l’Assemblée… Les Corses placent beaucoup d’espoir en Emmanuel Macron. Attention les gars, parce que ça, ça prouve que vous êtes français !

N’est-ce pas monsieur Ruffin ? Ca vous inspire cette île insoumise ? Vous ne pensez pas que Mélenchon il est du mauvais côté de la Méditerranée à Marseille ?

Le dossier corse est particulièrement délicat pour Emmanuel Macron, parce qu’avant, c’était élémentaire de critiquer les nationalistes, puisqu'ils faisaient usage de la violence pour se faire entendre ! Mais aujourd'hui ils ont la légitimité des urnes ! Rhalala c'est mal foutu la démocratie, j'vous jure !

Et oui, c’est comme ça : les nationalistes corses sont désormais élus

Par conséquent, on doit entendre leur requête. Il est obligé de comprendre ça Macron étant donné que lui, depuis qu'il est élu y'a pas deux semaines sans qu'il demande aux Français de faire des efforts. C’est pareil, mais ça se joue entre territoires.

Alors je vois fleurir les titres de presse : « Visite très délicate », « Voyage sous haute tension »… Ca va… Pour un type qui a broyé la main de Donald Trump, qui a fait les gros yeux à Poutine et qui tient tête à Angela Merkel, il va pas flipper quand il s’agit de s’adresser à des compatriotes ! Peut-être Emmanuel Macron ressent-il une crainte parce qu'il doit traverser la Méditerranée et il est bien placé pour savoir que généralement, quand tu traverses la Méditerranée t'es pas super bien accueilli...

C’est cocasse quand on sait que Gérad Collomb est du voyage, avec aussi Marlène Schiappa et Jean-Pierre Chevènement… Il est vraiment parti avec la dream team !

Quand les corses ont vu Collomb et Chevènement sortir de l'avion, ils ont dû se dire que le Nouveau Monde ressemblait quand même vachement à l'ancien… Macron qui n’a pas pu emmener Le Drian, il est Breton. 

Et Rihanna n’était pas disponible.

Pour trouver une entente avec les élus corses, Macron a prévu une petite présentation Power Point d’environ trois heures, dans le but d’endormir l’Assemblée. Quand il va leur faire croire qu’il parle d'autonomie renforcée en disant qu’il faut « upgrader le self-management »… les types vont croire qu’il est d’accord pour co-officialiser la langue puisque Macron va « rebooter le process linguistique »... Faut dire que nous aussi sur le continent on a galéré pour comprendre au début et puis… on a pigé qu’avec toute sa novlangue il nous a bien niqué le PDG de la France…

Enfin, de toute façon avant que le gouvernement trouve une solution au problème corse, on aura le temps de tuer un âne à coup de figues molles.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.