Marlène Schiappa menace de diffamation toute personne insinuant qu’elle a fait du placement de produit sur Instagram. La parole est à son avocate.

Merci monsieur le Président. Alors oui ! Ma cliente est abonnée au compte Insta d’Adriano & Vincent d’ANS brazil. Mais que lui reproche-t-on ? Tout simplement sa jeunesse. Qu’elle conserve en appliquant tous les soirs la crème de nuit Bioderma en vente chez Sephora à moins 40% grâce au code promo « Marlène est innocente »… Bien sûr, un « lissage brésilien », ça dérange moins quand c'est Laurent Delahousse ! Mais est-ce plus dérangeant quand c’est une femme qui réclame le droit d'accéder à des cheveux lisses, à la texture soyeuse ? D'ailleurs j'appelle à la barre pour témoigner, Léa Salamé ! (Non je déconne Léa c'est un blague restez assise.)

Observez maintenant cette vidéo, la personne semble porter un pull Mango noir en mohair, alors que ce jour-là, ma cliente portait son petit ensemble Kookaï anthracite, juste un peu cintré au niveau de la taille. Vérifiez vous-même, il est disponible sur ventreprivée… (attention, la promo se termine dans 24h.)

D'après les éléments du dossier, le lissage brésilien aurait eu lieu samedi après-midi, à 14h34. Et bien, c'est tout simplement impossible. Car à cet instant, ma cliente déjeune à son ministère, installée à son bureau, devant un plateau repas, un porc au caramel livré par le « Palais impérial », certainement la meilleure adresse asiatique de tout l'Ouest parisien.

Mr Demorand, que diriez-vous si ma cliente arrivait dans votre studio décoiffée, le cheveu sec et les pointes abimées? Est-ce que ça ne relève pas du respect le plus élémentaire, depuis que France Inter a foutu des caméras partout ?

La victime de cette histoire, mesdames et messieurs, c'est la démocratie ! Nous avons là une Ministre qui ne peut plus faire son travail sereinement, qui doit passer ses journées à mettre en place de nouvelles stratégies de communication et c’est toute la République qui est au ralenti !

On veut nuire à ma cliente : après la menace allemande et le virus chinois, la France est aujourd'hui victime du lissage brésilien.

Permettez-moi de rappeler ses états de service : Twitter: 186 000 followers ! (Aurore Berger : 62 000) Instagram: 39 000 (dont Benjamin Biolay) Dois-je continuer ? Car les inquisiteurs des réseaux sociaux sont un véritable fléau et il serait temps de combattre le mal à la racine comme le fait d'ailleurs le shampoing Heand'n Shoulders Evolution+, en combattant les pellicules. Parce qu’on aspire à des cheveux lisses, doit-on friser le ridicule ? Monsieur le président, nous réclamons des dommages et intérêts qui pourront être réglés en après-shampoing.

  • Légende du visuel principal: Charline avocate de Marlene Schiappa © Radio France / capture écran
L'équipe