Les Tulipes de Jeff Koons trônent désormais aux abords des Champs-Elysées… Une main, onze tulipes colorées, un cadeau de l’artiste à la France…

Dimanche, j’avais décidé d’aller au Louvre. Et puis j’ai fait un crochet pour voir les tulipes et là… le choc esthétique : la magie de la beauté. J’ai été littéralement cueillie par l’émotion. J’en ai même oublié d’aller au Louvre ! Je suis restée là à réfléchir, parce que le rôle de l'art c'est de faire réfléchir. Et en effet rien que pour trouver un emplacement pour la sculpture ça a demandé deux ans de réflexion à la Mairie de Paris… pour savoir où on allait la planquer, essentiellement. Donc chapeau l’artiste ! 

C’est un cadeau des Etats-Unis à la France. 37 tonnes et 13mètres de haut, c’était foutu pour la revendre sur le Bon coin. Mais alors, pourquoi ne pas l’avoir placée devant l’autre grand cadeau que les Etats-Unis ont fait la France ? Devant Disneyland Paris à Marne la Vallée ? Je rappelle que nous, on leur a offert la statue de la Liberté aux Américains. Nous, on a livré toute la statue, pas seulement la main qui brandit la torche !

Mais bon, les tulipes, c’est joli. C’est plein de couleurs, un peu saturées comme ça... C’est tellement parfait pour Instagram, y’a même pas besoin de filtre, on croirait que c’est fait exprès ! Les gens se prennent en selfie où ils font semblant de donner un bisou à une tulipe, c’est hyper bien foutu comme truc ! Désormais à mes yeux il y a deux oeuvres d'art qui valorisent énormément Paris : les Tulipes de Jeff Koons et la Grand Roue de Marcel Campion.

Oui parce que marre de l’art pour la provoc’. Vous vous rappelez à Versailles, Anish Kapoor, « Le vagin de la reine » ? Et avant lui, place Vendôme, Mac Carthy, « Le sapin en forme de plug anal »… et Jeff Koons ? Des tulipes… Le type qui a vécu avec la Ciccolina il nous fait des tulipes ! Alors évidemment, il y a un philosophe, Yves Michaud, qui y a vu un bouquet « d’anus sur tiges »… Donc, de deux choses l’une, soit c’est Koons qui n’a jamais vu de tulipes de sa vie… Soit, c’est le philosophe qui…

Heureusement c’est cadeau, c’est gratuit. Sauf que Jeff Koons, il a juste griffonné le dessin et puis il a dit voilà, madame Hidalgo, y’a plus qu’à le construire et l’installer. Et là c’est 3 millions et demi d’euros. Après tout dans une ville où on peut boire un café à 8 euros en terrasse, pourquoi pas un bouquet de tulipes à 3 millions et demi... Mais ça ne coûtera rien au contribuable, parce que ce sont des mécènes qui ont casqué, parmi lesquels Bernard Arnault et Xavier Niel. Qui vont défiscaliser… donc, le contribuable, il l’a un peu dans la tulipe, si j’ose dire. Du Jeff Koons quoi. Et ses mécènes. Puisque les riches, eux, au moins, ils savent ce qui est beau.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.