Après l'interview d'Olivier Py, on poursuit sur ce thème avec les artistes et les intermittents du spectacle, dont l’activité s’est arrêtée net. Tandis que les stars médiatiques peuvent continuer à exercer sur les réseaux…

Les plus fameux d’entre eux sortaient dans les soirées VIP ou préparaient leur dressing pour aller à Cannes, et au lieu de ça, ils sont en pyjama à cuisiner des nuggets de poulet pour leurs mômes... En haut du panier, on trouve des artistes qui passaient leur temps à courir les plateaux télé et qui maintenant, doivent les préparer eux-mêmes. Sans renverser sur le canapé. Mais le plus douloureux, c’est qu’en ce moment c’est cuit pour être invité chez Augustin Trapenard.

Alors certains proposent des concerts privés sur les réseaux. Et je pense à leur conjoint… Vous imaginez la vie de la meuf de Patrick Bruel en ce moment ? Le matin elle se lève, la tête dans le coltard, et elle peut même pas se faire un café parce que son mec est en train de faire une reprise de Nougaro dans la cuisine... Quand vous, vous chantez sous la douche tout le monde s'en fout… mais quand c'est Patrick Bruel, là ça change tout ! Et les voisins ? On en parle des voisins d'artistes ? Le cette inégalité criante si tu vis en dessous de chez David Guetta ou si coup de bol, c’est Carla Bruni qui vit au-dessus ? Je pense aussi à BHL, actuellement confiné avec Arielle Dombasle… courage gros !

Ces artistes sont comme nous, tous les soirs à la fenêtre à 20 heures… Francis Huster, aussi, mais sur son balcon, il en profite discrétos pour fait un salut au public… ça lui manque trop… oui c’est gênant, mais personne n’a encore osé lui dire. En ce moment il y a des chanteurs de rock en manque de concerts qui se jettent sur leur famille depuis la mezzanine pour retrouver l’ambiance de la foule.

D’autres vivent mal le harcèlement des journalistes qui veulent absolument savoir « Comment ils vivent leur confinement ? » C'est LA question. « Comment » les gens célèbres vivent leur confinement ? On est en pleine fin du monde et le premier truc qu'on doit savoir c'est si Alain Souchon a fait des réserves de Panzani !

Et puis il y a tous les autres, moins médiatiques… Tous ces chanteurs privés de concerts, tous ces acteurs privés de scène. Tous ces ingénieurs du son qui passent leur journée à régler les fréquences de leur autoradio pour s'occuper, ces régisseurs lumières qui changent toutes les ampoules chez eux pour ne pas devenir dingues... Tous ces festivals annulés, tout ce monde en panique : le public, les artistes, les producteurs, les fabricants de sanisettes. ABSOLUMENT TOUT LE MONDE.

D’ailleurs. J’ai écouté Olivier Py, le patron du Festival d’Avignon. Bon. Quand on croise quelqu’un dans la rue, on fait de l’apnée, alors le bain de foule cet été à Avignon, j’y crois pas une seconde… Donc ce matin je pense à tous ces comédiens qui vont passer de la Cour d'Honneur… à la cour de leur immeuble.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.