Les Football leaks éclaboussent David Beckham. Il est soupçonné d’utiliser son statut d’ambassadeur de l’UNICEF pour promouvoir son business…

l’UNICEF permet à Beckham de cultiver une belle image, qu’il utilise ensuite à des fins commerciales. Il veut apparaître sur les photos avec les gamins d’Afrique, mais pas question de donner de l’argent.

Et voilà ! Encore une opération de calomnie orchestrée par la presse ! Qui s’organise en consortium pour aller embêter un homme qui a déjà donné tant de bonheur aux gens ! Regardez en Angleterre et dans le monde tous ces fans qui courent après Beckham pour se prendre en photo avec lui ! En Afrique, c’est lui qui court après les gamins pour être pris en photo avec eux ! Là au moins c’est du gagnant-gagnant !

On peut être à la fois soucieux de son image et sensible à la cause des pays en voie de développement : il le sait puisque pour se coiffer, David dépense l’équivalent du PIB de la Somalie ! C’est pas incompatible, regardez : chez nous le gars pose en slip sur tous les murs, c’est pas pour ça qu’il le fait au milieu d’un village du Mali. Non, certes il fait de la pub pour des jeans fabriqués par des enfants du Bangladesh. Après, quand l’usine de la marque prend feu, avec l’UNICEF, il va rendre visite aux gamins qui ont survécu… Bon, s’il en profite pour leur demander de refaire un ourlet, est-ce répréhensible ?

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.