Cette semaine, le président Macron a invité une centaine de stylistes à dîner à l’Elysée… Il avait déjà invité les maires de France, un millier d’agriculteurs, puis une centaine stylistes, et à dîner en plus !… Dans le monde de la fête, Manu et Brigitte c’est les nouveaux David et Cathy Guetta !

! Lundi soir, ils ont tout simplement privatisé la Fashion week dans un salon de l’Elysée… en attendant de privatiser la SNCF. Amis cheminots, surveillez bien vos mails, des fois que vous seriez invités à dîner…

Non mais l'Elysée c'est devenu l’auberge espagnole. Ca rentre, ça sort, y'a un chien et une poule, des réceptions. Macron va nous mettre l’Elysée dans un état pas possible ! On aurait jamais dû y installer un adolescent ! Moi j’vous le dis, il ne récupèrera jamais son chèque de caution à la fin du mandat ! 

Il faut avoir l'oeil partout

Il parait que pendant la soirée avec les stylistes, il y a eu un code rouge : Agathe avait disparu. Oui Agathe la poule. C'était la panique. Vous imaginez si elle vient pondre un oeuf dans le sac à main d'Anna Wintour ?

Vous savez qui aurait été embêté parce qu’il était assis à côté d’elle ? 

Dominique Seux ! Hein mon Domi ? Mardi matin il nous a raconté les enjeux économiques… mais t’y étais à la soirée… J’ai choisi ce thème de chronique parce que j’étais pas sûre que les auditeurs avaient bien pigé que t’étais de la partie… C’est bien simple, mon Domi il est arrivé à la soirée en costume sombre, chemise blanche et chaussettes assorties à la chemise, comme d’hab, « casual chic »… Mais vu qu’il était assis entre Jean-Paul Gaultier et Jean-Charles de Castelbajac… mon Domi, ils l’ont relooké, il est ressorti en marinière et perfecto à franges… Il était tout tuné ! Domi tout de suite ça a été la mascotte de la soirée, tu penses bien !

Mode, agriculture, on passe d’un monde à l’autre…

Pour le protocole de l’Elysée c’est pareil… On sait bien qu'un agriculteur ça n'a pas le même régime alimentaire qu'un créateur de mode... Il y en a un qui mange du chou rouge et l'autre qui mange de la cocaïne. J’vous le dis, en ce moment, il y a plus de mondanités à l'Elysée que chez Michou !

C’est écrit dans Le Figaro : Brigitte Macron a dit aux stylistes : « à l'étranger les gens ne me parlent que de vous ». La mode ça ruisselle pas, mais qu’est-ce que ça rayonne ! Brigitte qui ajoute : « J’ai une grande pensée pour le styliste récemment disparu Alaïa Azzedine… » Oui enfin si Azzedine s’était pointé aujourd’hui, il se ferait lacérer sa tente et éloigner fissa par Gérard Collomb.

Maintenant que le président a invité les patrons de la mode, il se doit d’inviter les cheminots… Puisqu’on qu’on entre à l’Elysée comme dans une gare, Macron pourra croiser ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.