Manuel Valls
Manuel Valls © MaxPPP/IP3 press/Vincent Isore

71% d’opinions favorables pour Manuel Valls. A 2% près, c’était 69, pourcentage érotique. C’est pas passé bien loin. En réalité, le score de popularité de l’homme fort du gouvernement (qu’est-ce qu’il est fort !), ce score devrait être encore plus élevé. 71% c’est déjà beaucoup, mais si on retire tous ceux qu’il a expulsés ou qu’il a mis derrière les barreaux, on gonfle le pourcentage.

C’est comme pour les 20% de femmes qui ne dormiraient pas dans la baignoire si Manuel passait par là. Ce score peut être revu à la hausse, si on compte toutes les femmes qui n’ont pas de baignoire, ou a contrario celles qui sont contraintes de dormir dedans, parce qu’elles louent un 9 mètres carrés. Il faut aussi retirer Cécile Duflot et Christiane Taubira, ça fausse les statistiques. Elles préfèrent encore dormir dans la douche. Donc Manuel Valls peut sans doute faire beaucoup plus, mais on pourra mieux en juger avec la collection automne-hiver de ses costumes.

D’ailleurs si la France est éprise du Premier flic de France, je n’ose imaginer l’effet d’une photo de Manuel en uniforme, à la une du Parisien Magazine. Ca lui donnerait un petit côté Napoléon, qui mijote son 18 brumaire (à chaque fois que vois Manuel Valls, je vois la pose de Napoléon sur ses portraits… et j’imagine comment il aurait posé en slip !). Mais je m’égare !

C’est l’effet Manuel Valls ça… S’amouracher du premier flic de France, moi j’ai toujours trouvé ça curieux. Je sais que les Français en sont conscients et qu’ils ont tenté de se soigner avec traitement radical : Claude Guéant.

Heureusement, il est paraît-il des terres brûlées donnant plus de blé qu’un meilleur avril et Manuel a su réveiller le désir du citoyen pour l’homme politique. Sa femme le confirme d’ailleurs : même si l’entretien est un peu daté, Anne Gravoin dit que Valls éveille le désir « de près comme de loin ». Manuel, c’est un peu le Wi-Fi du glamour, la 4G du désir.

Et aujourd’hui, il va profiter de ce pouvoir de séduction pour faire barrage de son corps au Front national, à Forbach, en Moselle. Plus rien ne peut l’arrêter Manuel ! Les candidats PS qui sont en danger l’appellent à la rescousse. On dit qu’il fait repousser les scores aux municipales par simple imposition des mains, et qu’une photo en médaillon avec lui dans la presse, éloigne le FN à plusieurs kilomètres. Personne ne l’a encore vu marcher sur l’eau, mais c’est parce que l’eau s’écarte quand il arrive.

Voilà, face à un gouvernement flou et une président mou, c’est l’homme qui tranche, qui affirme, et ça, ça plaît à la France. Lui, il sait que le Français ne met jamais d’eau dans son vin (sauf s’il est restaurateur).

D’ailleurs, François Fillon a tout copié sur Valls qui a tout copié sur Sarkozy. Fillon dit qu’il va « casser de la vaisselle », ça c’est viril. Mais il faut surenchérir, là, parce que Sarkozy est plus coriace que Hollande sur ce terrain, il faut montrer qu’il y a en a sous le capot du tracteur ! Vas-y François, montre de quoi tu es capable !

Oui c’est bien mais il faut pouvoir affronter Sarkozy et Valls pour 2017, alors il faut y aller plein pot, hein François !

Si avec ça, Fillon ne remonte pas sa cote de popularité et son sex appeal, je ne vois plus ce qu’il faut faire.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.