Manuel Valls a confirmé lundi soir à la RTS, la télévision suisse, qu’il mûrissait l’idée de se présenter à la mairie de Barcelone… La France ne le mérite pas : envisager une candidature en Espagne depuis la Suisse… Si on ne le connaissait pas aussi bien, notre Manu, on jurerait qu'il nous fait la gueule.

Il a dit que sa candidature à Barcelone incarnerait presque mieux l’Europe que le marché unique… S'il arrive à unir l'Europe aussi bien qu’il l’a réussi avec les Français… il nous restera la Suisse. Quand on pense que l'Espagne nous a offert Victoria Abril et nous on leur file Manuel Valls...

Enfin, bref. Il a rappelé qu'il parlait couramment catalan chez lui... Mais attention, parce qu'il a ajouté qu'il parlait aussi couramment italien. Donc les Ritals, ne vous marrez pas trop, ça pourrait vous tomber sur la cafetière. Le seul espoir auquel se raccrochent encore les Catalans, c’est que Manuel Valls, il a déjà laissé tomber son parti, puis là il va laisser tomber son pays, dans trois ans il change de continent et dans six il se casse sur une autre planète…

Mais admettons qu’il accède à la mairie de Barcelone

Ca va tout de suite être moins festif l’Auberge espagnole… Manu il aime l'ordre ! Il est du genre à découper une toile de Picasso pour remettre le nez au milieu du visage ! Mais côté pratique, quand quelqu'un vous demandera : « C'est par où Barcelone ? », vous n'aurez qu’à lui dire : « Suivez les traces de canines que Manuel a laissées sur le chemin. Quand vous tombez nez-à-nez avec deux crocs plantés dans la chaussée, vous êtes arrivés ».

Alors comme ça, les politiques dont les Français ne veulent plus, ils se mettraient à les exporter ? Mais imagine-t-on le Général de Gaulle maire de Londres ? Ou alors Balkany va nous dire qu'il a des racines en Amérique Centrale pour briguer la Présidence du Panama… D’un coup j’ai très peur que Jean-Vincent Placé vise la mairie de Bruxelles ! Ça va trop loin les délocalisations…

En tant que citoyen européen, Manuel Valls peut se présenter à Barcelone

Mais s’il envisage de prendre la nationalité espagnole, j’ai tellement hâte de le voir faire les démarches aux services de l’immigration… « Oui, sur cette photo j’ai un bouc, mais puisque je vous que c’est moi, Manuel Valls ! »

En tout cas s'il arrive à ses fins, ça risque de bien calmer les ardeurs de tous les indépendantistes du monde… qui vont se dire « Waow, la punition qu'ils se sont pris les Catalans là… Tant pis pour l'indépendance, ça devient trop risqué ! »

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.