Comment Donald Trump a-t-il passé sa journée d’hier, dimanche, lendemain de défaite ?

7h. Donald Trump se réveille en boule sous son bureau. Un réveil en sueur : « Bon sang, il faut passer toutes les archives à la broyeuse ! »… avant de se rappeler que c’est pas la peine, vu qu’il a rien foutu pendant sa présidence. Il se lève pour faire pipi dans le ficus du bureau ovale… il fait ça tous les matins depuis quatre ans, pour marquer son territoire. Donald est épuisé, pour saboter l'arrivée de son successeur, il a passé la nuit à sillonner la Maison blanche en toussant dans toutes les pièces, et en se mouchant dans les rideaux. Et au détour d’un couloir, il a découvert avec stupeur un endroit qu'il ne connaissait pas… Ce n'était donc pas une légende, il y a bien une bibliothèque dans la Maison Blanche ! 

10h du matin. Voilà plus de 13 heures qu'il n'a pas vu Mélania. Comme il ne la trouve pas, il décide de l'appeler. Certainement un complot du camp Biden ! 

11h30. Trump entreprend la construction d’un mur sur le perron, pour empêcher les déménageurs de rentrer. Pour la première fois, il se rend compte de ce que ça fait, d'être bientôt expulsé.  

Midi. Il laisse passer le livreur qui lui apporte son menu Big Mac. Sauf que cette fois, il lui hurle dessus. En lui rendant la monnaie, le type lui il a demandé de recompter… « DO NOT COUNT ! » c’est tout ce dont le livreur se souvient, après avoir repris connaissance. 

Un message de Kim Jong Un : « Je t'ai toujours dit que t'étais trop souple avec le peuple. Tu restes mon meilleur ami américain. Je t’aime autant qu’un kilo d’uranium enrichi. » 

14h. Donald entre dans la chambre de Mélania. Elle a laissé un mot sur le lit : « Je suis partie acheter des clopes. » Etrange. Depuis quand elle fume, Mélania ? Encore un coup du clan Biden ! Il appelle son assistante pour savoir où on en est au niveau du comptage des votes. Elle lui apprend que c'est terminé. Il la vire sur le champ. 

Un SMS de Poutine : « T'as pas voulu que je m'en mêle cette fois-ci, j'espère que t'es content du résultat ! » 

Il est 17h. Il se fait couler un bain. Enfin, ça fait déjà 72 heures que le bain coule. On a beau lui expliquer que ce ne sera pas Jo Biden qui paiera la facture il s'en fout, il insiste ! Il allume la radio. C’est un titre de Kanye West, il jette la radio dans le bain. Il appelle sa nouvelle assistante. Toujours pas de recompte. Il la vire sur le champ. 

18h. Il convoque tous ses conseillers pour organiser un recours. Après trois heures de réunion, la décision est prise, il va tweeter "NON C'EST NOUS QUI AVONS GAGNE" en lettres capitales. 

23h. Donald se glisse dans les draps léopard de son lit king size : c’est un cauchemar. Il va dormir et quand il va se réveiller il sera toujours le président des Etats-Unis. Et techniquement c’est pas faux… jusqu’au 20 janvier. 

L'équipe