Hier, les socialistes étaient réunis au Creusot pour les 40 ans de la victoire de Mitterrand. Et voici qu’une militante historique entre dans ce studio, une rose à la main…

Oui parce que j’y étais ! Au Creusot, pas en 81… Non mais hier ces retrouvailles, c'était foufou ! J'ai passé la journée entourée de légendes. T'es là, tu tournes la tête tu vois qui ?  Jean Glavany ! Si, je vous jure ! Tu regardes de l'autre côté tu tombes sur qui ? François Rebsamen ! Et ouais les gars, désolée mais fallait y être... Nous les socialistes, pour avoir quelque chose à célébrer, il faut qu'on remonte 40 ans en arrière ! Après y’a des petites sauteries de temps en temps quand même : la dernière fois c'était pour la défaite de Manuel Valls à Barcelone, mais ça commence à dater ! 

Hier, tout le monde était de bonne humeur, il y avait un réel plaisir à se retrouver pour se rappeler du passé… Finalement il n'y a que lorsqu'on se met à parler du présent que ça coince. Mais ça n'a pas arrêté d'échanger, de débattre : Jacques Attali a donné la recette de son cake aux olives à Pierre Jox, Lionel Jospin a conseillé Bernard Cazeneuve sur les pistes cyclables de l'île de Ré. Tout le monde a beaucoup appris de cette journée. Et oui il y avait Pierre Joxe et Jospin… et André Billardon aussi ! C'est important après quatorze mois de confinement que les EHPAD se remettent à organiser des petites sorties. 

Y'avait des socialistes partout c'était inouï… une bonne dizaine. Il fallait voir quand ils sont tous descendus du TGV, c'était l'émeute. Y'avait au moins trois journalistes... C’est bien simple, ça donnait l'impression que le socialisme était de retour le temps d'une journée. C'est court mais c'est déjà deux fois plus que quand Hollande a été élu. Cinq heures après son entrée à l’Elysée c’était déjà fini ! 

Aujourd’hui le socialisme ça se passe aux Etats-Unis, vous avez vu Joe Biden, il a pris plus de mesures de gauche en 100 jours que nous en 40 ans ! 

Bref, hier, on a fini complètement déchirés ! Et pour une fois c'était pas à cause des idées, mais à cause de l'alcool ! J'ai cru que ça allait se terminer en after à chanter du Benjamin Biolay à deux heures du mat’ sur la tombe de Jaurès ! Jack Lang était ultrachaud ! 

Bon c’est vrai que les « amis de François Mitterrand » y en a plus beaucoup mais ils étaient quand même plus nombreux que pour Napoléon. Ceux qui ont vécu le 10 mai 81, c'est comme les compagnons de la Libération. Faut en profiter tant qu'ils sont là pour témoigner. Dans 30 ans, qui pourra dire à nos enfants : « Mais si, je te jure y'a eu un Président de gauche en France, qui a été réélu ». 

Conclusion de cette célébration : on sait qu'une SEULE personne PEUT fédérer tout le PS ! Voilà, maintenant il ne reste plus qu'à trouver quelqu'un de VIVANT qui peut faire ça.

  • Légende du visuel principal: Charline Vanhoenacker durant la matinale de France Inter © Radio France /
L'équipe