Le rock français est un milieu passionnant. Au pays de la révolution, on ne pouvait que produire du rock n'roll...

Ca c'est le rock français quoi, Trust, Téléphone, Noir Désir… les BB Brunes! C'est à ça qu'on voit qu'on est une nation de rock : les BB Brunes c'est des riffs de guitare dès les couches-culottes.. Et vous verrez quand ils auront du poil au menton.

…On va attendre le premier poil blanc au menton quand même.

BB Brunes
BB Brunes © radio-france

Ils ont été formés dans le berceau du rock français : le salon de chez papa et maman ! Et oui, « Le Figaro » n'est pas peu fier, il a consacré une pleine page vendredi aux rebelles de la scène française façonnés par la dureté de la vie dans le XVIème arrondissement de Paris. Marie de Villepin, Marie Modiano, Lou Doillon. Ca marche le contrat de génération ! Mais en famille hein.

Ca n’empêche pas d’être exigeant : si la petite Marie ne ramène pas un disque d'or à la fin du trimestre, ça se passe comme dans toutes les familles.

Et puis dans le domaine de la chanson aussi il y a des réunions de parents, couplées avec la fête de fin d’année, ça s’appelle Les Victoires de la musique. Comme c’est rassurant de voir tous ces rockeurs et rappeurs rebelles tatoués tout habillés de cuir, venir chercher leur breloque comme des premiers de la classe.

Le rock français d’aujourd’hui est issu de la bourgeoisie en col Claudine, en col blanc, mais pas en colère. Quand on est le fils de la 43ème fortune de France, comme un membre du groupe Moriarty, quand on est la fille de Patrick Modiano ou qu’on sort du lycée Henri IV comme Raphaël, on ne crache pas sa haine de l’autorité puisqu’on ne crache pas tout court ! Sauf chez le dentiste.

Le rockeur a une barbe de trois jours, qui date de 10 jours, mais qui a été ramenée à trois jours avec soin. Et la mèche qui tombe sur les yeux sent bon l’après-shampoing Timotei.

Aujourd’hui, les producteurs ont besoin d’être rassurés, ils préfèrent signer avec des noms. Pour fonder un groupe de rock, il faut un business plan, un network, et ça, ça s’apprend sur les bancs de Louis Le Grand.

- Mais souvent les fils de boulangers deviennent aussi boulangers

Vous ne voudriez tout même pas qu’ils laissent leurs enfants dans le pétrin ? Mais là, il est question de reprendre l’affaire familiale, c’est différent.

Prenez Pierre Sarkozy, par exemple, il hésite encore entre le mannequinnat ou être DJ... Concurrence frontale avec Marie de Villepin, mannequin et chanteuse. Pierre Sarkozy s'est promis de l'accrocher à un croc de boucher.

Et si Pierre Sarkozy fait un duo avec la belle-fille de François Hollande, je propose qu’ils partagent leurs droits d’auteurs, pas fifty-fifty, mais à 52 % contre 48, comme un score de présidentielle !

Le fils de Laurent Fabius, lui, hésite toujours entre faire carrière à la roulette ou au Black jack.

Dans le fond, chez les enfants de politiciens, il n’y en a qu’un qui file droit, c’est le fils de Marisol Touraine. Puisque lui aussi a fait un passage par la Santé…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.