Le Canard enchaîné a révélé hier que le syndicat FO, Force ouvrière, a fiché plus d’une centaine de cadre en des termes parfois très crus…

Ca vous choque ? Alors comme ça, il n’y aurait que les grosses entreprises capitalistes qui auraient le droit d’établir un fichier illégal sur ses collaborateurs ? C’est fou quand on pense qu’Elise Lucet va devoir faire un « Cash Investigation » sur les méthodes des centrales syndicales !

Dans ce fichier, les qualificatifs ne sont pas piqués des hannetons ! Je cite : « Niais », « bête », « complètement dingue ». C’est comme si c’était Christine Angot et Charles Consigny qui avaient rédigé les commentaires ! Et celui-là : « Trop intelligent pour entrer au bureau confédéral ». Eh ouais, chez FO, on aime pas trop les winners ! « Anarchiste, brillant mais pas fiable » : anarchiste ET pas fiable, le type qui a noté ça a un sacré potentiel de déduction.

Bon, ben… à partir de maintenant, ça va être difficile pour FO de dire de Macron qu’il est arrogant et méprisant…

Pour le leader de Force Ouvrière, Pascal Pavageau, c’est pas du fichage, c’est juste « un mémo, de l’ordre de la prise de notes. » Ah ça oui, quand tu prends des notes t’es obligé d’être concis : « Ordure, niais, franc-maçon » c’est juste histoire de bien mémoriser…

En plus, Pavageau l’a bien précisé : « C’était un document de travail qui ne devait pas circuler ». Donc, si ça se trouve, les insultes n’étaient pas définitives ! Après, le Secrétaire général s'est dédouané en disant que c'était la faute de ses collaboratrices. Ça il en est sûr, parce que dans le tableau Excel où lequel il classe ses collaboratrices, à côté de Muriel, y'a écrit « étourdie », et à côté de Nadine, y’a marqué « Pas douée en ordinateur »... Comme quoi, ça prouve bien que ce sont elles qui ont déconné !

En tout cas, maintenant, les adhérents FO savent qu’ils doivent se méfier. Si ça se trouve, eux aussi, ils sont fichés. Ils ont été observés de près pendant les manifs : « Gilbert Dupont - Cheminot - Plutôt charismatique, mais chante faux pendant l'Internationale ». « Françoise Martin - Adjointe administrative - Nulle en slogan – Fait d’excellents jambon-beurre ».

Même l'orientation religieuse est notée ! Bah ouais mais c'est pour mieux organiser les défilés : « Pour les merguez on prend avec ou sans porc ? Attend je regarde mon petit listing ! Ah non surtout pas de porc, y'a Ibrahim en tête de cortège, et en plus là je vois sur sa fiche qu'il est sanguin et caractériel ! »

Et la centrale FO, elle est notée comment ? « En ruine, mais nous permet de rigoler de temps en temps. » Rappelons que ce genre de pratique est interdite par le Code du Travail, c’est un des rares trucs qui reste aux travailleurs : merci donc au prédécesseur Jean-Claude Mailly de l’avoir si bien défendu…

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.