Charline nous propose une mise au point sur la pension ...

Hier, à cette heure-ci, il y avait un monsieur tout nerveux qui a dit très fort : « Demain, la retraite, ça sera simple comme coup de fil ! Il suffira de consulter son smartphone pour compter ses points ! » Je me suis dis wow, la retraite ça va marcher comme ma carte Carrefour ? Parce que quand je fais beaucoup de courses à Carrefour, après sur mon smartphone, je vois que j’accumule des points… et je ne les dépense pas toujours parce que moi j’aime ça de voir que j’ai plein de points et je déteste en perdre.

C’est normal, on nous habitue très tôt à ça, dès l’école : on cherche à gagner des points en dictée, puis des points au Scrabble, des points SNCF, jusqu’à ce qu’on perde des points de permis et encore, ça c’est rien si t’as réussi à éviter des points de suture. C’est con, parce que toi, t’avais juste pris ta caisse pour aller d’un point A à un point B, et t’as croisé la route d’un flic qui t’a remis les points sur les i.

C’est une chronique sur les points, en fait... vous voyez ?

Le point de départ, c’est quand tu arrives au monde. Puis tu grandis, et là, déjà, ça devient injuste : à l’adolescence, des points noirs, il y en a qui en ont plus que d’autres. Ca commence comme ça, et puis plus tard dans la vie, il y a ceux qui tôt le matin passent devant la pointeuse et ceux qui tard le soir bossent devant Power Point. Ceux qui mettent leurs poings dans leur poche et ceux qui tapent du point sur la table… Là j’ai triché il y a un jeu de mots avec « poings », mais c’est les mains… Vous l’aviez ?

Et ça ne s’arrête jamais : tu lui offres des fleurs, tu marques des points. Tu oublies son anniversaire, tu perds des points. Tu es rivé sur les points de la Ligue 1, elle aimerait que tu trouves son point G.

Et généralement, c’est à ce moment-là qu’ils font le point sur leur vie. Ils identifient quel en est le point d’orgue, ils dissipent les points d’interrogation, ils tentent d’oublier les points de détail.

Si tu es de gauche, tu te moques des points de croissance. Si tu es fonctionnaire, tu regardes ton point d’indice. Si t’es gilet jaune, tu campes sur le rond-point et si t’es à droite, bien sûr, tu lis « Le Point ». Sinon j’avais aussi pensé aux points de vente… pour la droite… ou aux points relais. Ca marchait aussi, mais moins bien… je trouve. Bon… là je faut que je trouve un point de chute…

Bref, le point, c’est un truc qui nous suit de la naissance à la tombe. Depuis le point du jour jusqu’au point mort. Trois petits points…

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.