400 personnalités du cinéma signent une tribune pour dénoncer le fonctionnement de l’Académie des César. Nous recevons Monique, l’assistante du président des César, Alain Terzian…

Oui c’est moi qui me tape toute l’organisation. Et cette année c’est le bordel, là je ne sais même pas si je dois annuler ou pas le traiteur pour la cérémonie du 28… Vous avez lu la tribune des gens du cinéma ? Après la polémique des 12 nominations de Polanski, maintenant on doit faire face à une fronde… Ecoutez, moi je suis payée pour organiser les Césars, pas une rencontre OM/PSG ! D'habitude c'est simple : ça consiste à gérer les acteurs qui arrivent bourrés ou à réanimer les gens qui font des malaises après 4h de cérémonie.

Mais alors là, déjà, rien que pour la disposition dans la salle : je sais que depuis MeToo, « Il faut séparer l’homme… des actrices ». Donc ok, j’ai tout prévu : on a tracé des itinéraires afin que certaines personnes ne se croisent pas. Les flèches vertes c'est pour Céline Sciamma ou Adèle Haenel et les flèches rouges c'est pour Roman Polanski ou Christophe Ruggia. Ca marche bien ça, on a l’habitude. Vert : Adèle Exarchopoulos… Rouge : Abdellatif Kechiche.

Mais alors ! La rébellion des signataires de la tribune ! Alors ça y est, on a Louis Garrel et Marina Foïs qui crient à l’immobilisme, l’élitisme et « on veut plus de démocratie ». Mais merde, c’est les Césars ou c’est les gilets Jaunes ?! Sandrine Kiberlain a menacé de se suicider en direct en avalant une boîte entière de Petits Lu. Je suis terrorisée. Nous allons être assiégés. J'ai préparé des barricades, moi, avec des vieux DVD de Max Pécas. Jamais nous ne plierons devant toi, Robespierre Niney ! Les actrices et les acteurs ça joue de leur part de mystère toute l’année et pour un soir ça réclame de la transparence ? Je vous le dis : on vit en pleine dictature de la démocratie. Ils dénoncent un système de cooptation au sein des César… Avant pour faire partie de la grande famille du cinéma fallait coucher, et maintenant on peut même plus coopter tranquille ?

Ca va loin. D’habitude mes interlocuteurs sont très gentils : ils veulent juste gratter des places pour la soirée. Mais cette année, j'ai reçu des menaces au téléphone : « On va te choper et te forcer à regarder toute la filmographie de Franck Dubosc ». Ces gens n'ont aucune limite ! Et le conflit ne fait pas que des malheureux, croyez-moi. Netflix prépare un docu-fiction sur la cérémonie... Avec Géraldine Nakache dans le rôle d'Elodie Bouchez et Elodie Bouchez dans le rôle de Géraldine Nakkache.

Parce que sur 4.700 membres de l’Académie, il n’y a que 35% de femmes… dont 20% sont jouées par Isabelle Huppert ! (Blague France Inter) Pour éteindre la fronde, Alain Terzian, le président, mon patron, il a dit : « Ok, on fera entrer dix à douze femmes en tant que nouvelles personnalités qualifiées » : mais LOL !  Le mec se croit à l’entrée de chez Castel ? Nan mais… Vous voulez mon sentiment personnel… Il y a trop de César et pas assez de Rosalie.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.