François Hollande a passé un week-end informel avec Angela Merkel en Allemagne. Maintenant on est sûrs et certains qu’il est célibataire. C’était ça ou l’UCPA. Il a dû se dire que la cantine était meilleure chez Angela.

Je conçois l’importance d’entretenir le couple franco-allemand. C’est le moteur de l’Europe. Mais si l’Allemagne et la France sont le moteur, que sont les 26 autres pays membres ? L’Espagne c’est la boîte à gants ? Et vu sa taille, pour

françois hollande et angela merkel affichent leur complicité
françois hollande et angela merkel affichent leur complicité © reuters

Je me suis intéressée de près à ce week-end de visite non officielle de Hollande chez Merkel, car il a été baptisé « une visite d’Etat intime » par la presse. « Visite intime », d’habitude c’est plutôt un terme employé par les gynécologues plutôt que par les politiciens… Mais bon, vous savez, depuis que le « retournement » est devenu un terme de macroéconomie, moi plus rien ne m’étonne.

C’est curieux comme locution, « visite d’Etat intime », voilà encore un truc qui ne veut rien dire, comme « TVA sociale » ou « fair-play financier ». Appelez-ça un oxymore si vous voulez, mais moi je viens d’un pays on essaye encore si possible d’éviter les figures de style en politique.

J’ai bien ma petite idée sur les intentions d’une « visite d’Etat intime ». Sans doute qu’Angela a voulu montrer ses Teutons à François (en tous cas ça prouve qu’il a son soutien…) Et dans le cas où la Chancelière viendrait à son tour en week-end informel en France, le Président aura sans doute à cœur de lui montrer son Bas-Rhin.

Le couple franco-allemand a voulu afficher son rapprochement. Il nous a envoyé des cartes postales tout le week-end depuis Straslund, le fief d’Angela. Elle avait fait préparer un repas dans une brasserie traditionnelle. En résumé : choucroute et bretzels à la frontière polonaise pour ressouder le couple.

Moi, un mec me fait ce coup-là, c’est un motif de rupture.

C’est un endroit que connaissent bien George Bush, José Manuel Barroso et Jean-Claude Juncker… Si j’étais Hollande je me méfierais, c’est là qu’elle a déjà emmené tous ses ex. Et puis si vous connaissez quelqu’un d’autre qui ressoude son couple en offrant à l’autre un tonneau de harengs, vous m’appelez.

A un moment, ils se sont dit qu’il fallait parler de l’Ukraine, à cause de Poutine qui fait ce qu’il veut sans les écouter. Ils ont parlé de l’abstention à prévoir aux élections européennes, à cause de ces peuples qui font ce qu’ils veulent sans les écouter. Et puis Alstom qui fera aussi ce qu’il veut sans les écouter. Et c’est là que François a recommandé une tournée de bières dans des choppes de 1 litre.

Ca a permis au couple franco-allemand de positiver un peu les choses, le houblon aidant. Samedi soir, Angela a déclaré qu’il valait mieux ne pas avoir une vision de l’euro que d’avoir une Eurovision. Et puis c’est là que Hollande, un peu bourré, a proposé que pour faire barrage à l’abstention, Martin Schultz présente un ticket avec Conchita Wurtz comme candidats à la Commission.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.