Le parti animaliste a capté 2% des voix aux européennes et depuis, plus aucun parti ne néglige la cause animale. Elle fera partie des enjeux des prochaines municipales…

La preuve de cet intérêt du politique pour la cause animale, le Ministre de l'Agriculture a annoncé l'arrêt du broyage des poussins pour 2022. Vous imaginez ? On est tellement soucieux du bien-être animal qu'on projette même de ne plus les broyer ! On se trouve à un tournant de civilisation, là. Après la période du greenwashing, l'heure est au dogwashing et au catwashing. Même Cédric Villani propose un adjoint à la condition animale… à PARIS ! Hâte de voir la riposte de Benjamin Griveaux avec ses toiletteurs pour chiens ouverts jusqu’à minuit.

Bientôt Robert Ménard nous dira que s'il veut interdire les kebabs à Béziers, c'est avant tout pour sauver des agneaux. Même Marine Le Pen se pose en championne du bien-être animal en posant avec des chatons. Message aux migrants : si vous voulez être acceptés en France, emmenez vos animaux de compagnie.

Imaginez les thématiques de campagne aux municipales : « Comment éviter la radicalisation des chats persans ? », « Pour ou contre les menus halal dans les chenils... » ? Et les sondages ? « LREM fait une percée de 2 points chez les propriétaires de siamois suite à son annonce sur le remboursement des croquettes sans gluten. Alors que le RN perd un point auprès des teckels à poil ras après la diffusion d’un selfie avec un caniche à poil long. »

Aujourd'hui les citoyens se mobilisent de plus en plus pour libérer les animaux de cirque, enfermés dans des conditions déplorables. On le voit bien avec toutes ces cagnottes créées pour payer la caution de Balkany. Aujourd'hui si on veut gagner des électeurs, c’est des pandas qu’il faut sauver, c’est pas Carlos Ghosn (désolé, gros, on pense à toi, mais…)

Nos politiques essayent de nous montrer qu'ils sont proches des animaux. Bon certains s'y prennent moins bien que d'autres comme François de Rugy qui n'a pas compris qu'il fallait que les homards soient vivants. Bientôt en plus de leur déclaration de patrimoine les candidats devront montrer ce qu'il y a dans leur frigo. J'espère que Gérard Larcher a déjà des idées de reconversion… On ne peut pas dire que Macron ne soit pas investi dans cette cause, il suffit de voir tous les chiens de chasse qui sont tellement heureux grâce à lui aujourd'hui... Il faut dire aussi qu’il a un sacré coup d’avance sur le sujet, le président, je rappelle que c'est lui qui a placé Rantanplan au Ministère de l'Intérieur.

Le score du Parti Animaliste a failli passer devant celui des communistes aux européennes : peut-être que l’Internationale sera le genre animal. Faut dire aussi que la condition humaine c’est devenu beaucoup trop compliqué.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.