Votre dernière chronique a déclenché une série de réactions hostiles sur les réseaux. Il s’agit du conte intitulé « La petite abeille amoureuse de la grosse betterave »…

Jeudi matin, je suis allée beaucoup trop loin, Nicolas, et je tiens à présenter mes excuses aux gens que j'ai pu blesser en faisant un terrible amalgame entre la betterave sucrière et la betterave rouge. Rire de tout, tous les matins, à un moment on commet un faux pas. Ok pour se moquer des religions, des politiques, ok pour se moquer de Dominique Seux, mais là j’ai blasphémé la betterave sucrière. A la question « Peut-on rire de tout ? », désormais je répondrais « Oui, sauf de la betterave sucrière ».

Alors je me suis documentée ce week-end, et en effet, j’ai commis une erreur : j’ai fait parler un légume et… un légume ça ne parle pas. J'ai donc tenu des propos irresponsables et j'imagine la détresse des parents, lors du repas du soir, quand leurs enfants leur ont demandé en pleurs : « PAPAAA, pourquoi elle parle pas ma betterave ? » Tout ça à cause de moi.

En plus je parle d'une « grosse » betterave, j'ai fait de la grossophobie, et là, vraiment, je cumule... En revanche, sachez que je n'ai vraiment aucun souci vis-à-vis des betteraves. J’ai un très bon ami qui adore les betteraves. J’ai une pensée pour Jean-Pierre Coffe… Aujourd’hui il ne pourrait plus dire que la betterave en bocal c’est dégueulasse… Coffe il serait en prison aujourd’hui !

Je me suis rendue compte que même lorsque l'on écrit une fable on se DOIT d'être factuel. D'ailleurs j'ai poussé mes recherches, et là aussi, figurez-vous qu'un corbeau ça ne mange pas de fromage. Le corbeau serait même intolérant au lactose. La Fontaine, il répandait des fake news, tranquille.

J’ai reçu un message qui disait : « Impossible qu’une abeille rencontre une betterave sucrière, parce qu’elle n’a pas de fleur. Marre de la désinformation ». C’est vrai. Pardon. L'écriture d'un conte pour enfant, il faut que ce soit documenté. Quand le petit Chaperon Rouge amène des produits à sa grand-mère, sont-t-ils de saison ? La maison des trois petits cochons… on est en droit de réclamer le cadastre. Et le Petit Poucet, l’auteur aurait pu préciser le montant de la CAF touché par les parents !

Je m’excuse d’avoir caricaturé la betterave. Je sais ce que vous vous dites : « Elle va se radicaliser. Dans un mois elle va nous sortir une chronique sur le chou-fleur. » Pas du tout, ça m'a servi de leçon, désormais j’éviterai les sujets sensibles.

Je sais que dans mon métier aujourd’hui, on marche sur des oeufs... Je n'ai rien contre les œufs ! Je n’appelle pas à leur marcher dessus hein ! J’ai eu moins de problèmes en chantant « La bonne de l’imam » la semaine dernière. Betterave akhbar !

L'équipe
Thèmes associés