S'afficher en amis des bêtes, c'est bien pour les élections. Or les animaux profitent du système, ne parlent pas notre langue, se font soigner en France...

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.