C’est sa toute première fois à Macron ! J’espère qu’il a fait un vœu ! Ne scandez pas « Ju-pi-ter, tu nous fous les nerfs » mais « Prend garde à pas trop libérer nos énergies »

C’est sa toute première fois à Macron ! J’espère qu’il a fait un vœu ! Mais dites donc M’sieur Besancenot, vous n’allez pas défiler dans cette tenue tout de même ? En petite veste en cuir de fainéant ! Vous n’avez pas de quoi vous payer un costard ? Un petit effort, vous avez la chance de manifester devant un Président tout neuf ! On a à peine commencé à l’abîmer !

Bon, déjà, vous avez pensé à mettre votre réveil ! Enfin, c’est Léa qui vous tiré du lit ! Et pour quoi ?

Pour commencer votre journée en serrant la main à Dominique Seux !

Si ça c’est pas pour vous donner envie d’en découdre c’taprem, je ne vois pas ce qu’il faut faire ! (Dominique avec nous !) Justement, m’sieur Besancenot… Pour bien vous faire entendre du président… N’oubliez pas que vous avez affaire à un type dont la pensée est complexe. Adaptez votre discours. Ne criez pas bêtement vos slogans… Je sais qu’il a des incontournables… Muriel Pénicaud… C’est tentant de crier « Pénicaud, on aura ta peau ! »… Mais non, « pensée complexe »… « PENICAUD TU NOUS COURS SUR LE HARICOT ! » (Je les teste pour vous ce matin… j’ai piqué le mégaphone de la CGT Radio France… Vous savez, nous on est chauds, on a déjà fait grève la semaine dernière… quand tu pars en grève avant les enseignants c’est que t’es chaud !).

Et puis éviter de dire que vous êtes venus pour gueuler, non : vous venez exprimer votre courroux…

Dites : « Je suis courroucé » ! J’ai testé pour vous deux trois slogans : oubliez les « Macron si tu savais, ta réforme où on se la met »… Dites plutôt « Peu me chaut les ordonnances »… Ecoutez : « Peut me chaut les ordonnances »…

Ne scandez pas « JU-PI-TER, TU NOUS FOUS LES NERFS » mais « Prend garde à pas trop libérer nos énergies »… Le type fonctionne au lyrisme, alors ne venez pas pour « dézinguer » la réforme… Venez pour dire « pis que pendre du changement de logiciel »… ET surtout, faites passer le message à ceux qui ne sont rien… Parce que pour se faire entendre de ceux qui réussissent… c’est du boulot, ça tombe pas tout cuit dans la bouche.

Et puis faut se calmer avec les sonos qui diffusent Zebda, du reggae et des cornes de brumes : Emmanuel son truc c’est le clavecin et le hautbois… « Prends garde, Matignon, nous allons damer le pion à l’exécutif ! » Ca claque !

Cela dit, vous avez un sacré avantage sur Macron… C’est tellement dommage d’utiliser autant de mots pour se faire aussi mal comprendre…

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.